Une carte postale de Marie Gignac

Partagez cette page

Ce projet de carte postale depuis la maison est né de l'envie de prendre des nouvelles des ami(e)s du Carrefour pendant leur confinement (et le nôtre). Notre souhait le plus cher est que cet échange épistolaire soit une occasion de faire surgir le beau, le léger et le drôle. Vous ne retrouverez pas de grandes entrevues de fond ici, mais vous pourriez quand même en apprendre un peu sur ceux et celles qui accompagnent nos printemps chaque année.

Ton personnage dans Où tu vas quand tu dors en marchant…? : Je suis l’alter ego d’Alexandre Fecteau, qui en est le coordonnateur artistique… on travaille ensemble à la conception du spectacle. Je suis aussi la directrice artistique du Carrefour, donc la programmatrice des spectacles en salles.

Lieu de confinement : Mon 2 pièces dans le Vieux-Québec.

Partenaire(s) de réclusion : Mon chat, Gatsby, le magnifique névrosé.

Une chanson qui te fait danser malgré tout : Tape dans ton dos de Catherine Major… pas vraiment joyeux mais ça me fait lever de ma chaise toute seule dans mon salon.

Si toute cette situation n’était que théâtre, le spectacle s’intitulerait : Mauvais rêve!

Un film ou une série que tu regarderais en boucle : Six feet under, chef d’œuvre matriciel de toutes les séries d’aujourd’hui.

Une recommandation de lecture pour faire ta smatte : Ce serait le temps de plonger dans À la recherche du temps perdu mais bon… 5000 pages… Sinon, les 4 tomes de L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante si vous ne l’avez pas déjà lu et la trilogie Vernon Subutex de Virginie Despentes.

Ce qui te manque du théâtre : Tout! Le rassemblement, le noir et le silence qui précèdent et qui concluent, l’écoute, le souffle, les rires, l’émotion, les ovations, la communion…

Ton coquetel de prédilection pour les 5 à 7 virtuels (on prend note des recettes) : Je ne suis pas trop cocktail… je préfère un verre de chardonnay.

Honnêtement, combien de rouleaux de papier de toilette as-tu à la maison? Une quantité normale, vu que je n’ai pas stocké…

Ce qui t’apporte du réconfort ou qui met du beau dans ta journée : Les apéros virtuels avec mes ami.e.s, les zooms avec mes collègues, les longues conversations téléphoniques avec ma sœur… les relations humaines, quoi!

La première chose que tu feras post-pandémie : Serrer les gens que j’aime dans mes bras! Et aller au théâtre, bien sûr!

Crédit photo : Stéphane Bourgeois

Pour revenir à la première carte postalePour consulter la carte postale précédente

À lire aussi

Des oeuvres d’Où tu vas quand tu dors en marchant…? trouvent une deuxième vie

Des œuvres d’Où tu vas quand tu dors en marchant…? trouvent une deuxième vie, une icône architecturale à la fois! Le Carrefour international de théâtre joue cet automne au courtier immobilier! En effet, les édifices [...]

Lire la suite

Visitez l’exposition
Où tu vas quand tu dors au Grand Marché…?

L'exposition Où tu vas quand tu dors au Grand Marché...? rassemble plusieurs des œuvres du tableau Jeux d’échelles du scénographe Vano Hotton (Où tu vas quand tu dors en marchant…? 2019 et 2021). Avec la collaboration [...]

Lire la suite

Abonnez-vous à l'infolettre