Spectacle Archive

Satie, agacerie en tête de bois

2004

Série Nouvelle garde



Prix régulier /

Jean-Philippe Joubert (Québec)

Exprimant le décalage qui existait entre sa nature profondément originale et le conservatisme de l’époque, Érik Satie, célèbre compositeur français ayant vécu de 1866 à 1925, se disait « né très jeune dans un monde très vieux ». Visionnaire curieux et déconcertant, cultivant le goût du mystère et de la contradiction, il bouleversa la musique impressionniste de l’époque pour devenir le précurseur des genres musicaux qui allaient marquer le XXe siècle : musique d’ambiance, musique de films et de cabarets.

Œuvrant en dehors de tous les mouvements esthétiques, Érik Satie mena une réflexion novatrice sur les relations entre la musique et les autres disciplines artistiques, exerçant ainsi une influence sur de nombreux musiciens, peintres, écrivains et poètes. Il fut notamment le collaborateur de Georges Braque, de Jean Cocteau, de Pablo Picasso, de Maurice Ravel et d’Igor Stravinsky. Son ami Claude Debussy le décrivait comme « un musicien médiéval et doux, perdu dans ce siècle. »

Malgré cette impressionnante reconnaissance publique, la vie personnelle d’Érik Satie fut placée sous le signe de la solitude et de la décadence. Durant les quinze dernières années de sa vie, nul ne fut autorisé à pénétrer dans la chambre qu’occupait ce noceur jaloux, en banlieue de Paris. Personnage insaisissable qui adorait la pluie et détestait le soleil, Satie avait accumulé dans cet espace minuscule un étrange fouillis, composé d’un piano désaccordé, de dizaines de parapluies encore emballés et de costumes bien pliés, de partitions et de lettres non décachetées, écrites par Debussy et Cocteau, auxquelles il avait toutefois scrupuleusement répondu.

Satie, agacerie en tête de bois est une création collective de la compagnie Les Nuages en pantalon, inspirée par les anecdotes insolites de la vie de Satie certes, mais aussi par ses textes, ses dessins et sa musique, qui ont fait surgir chez les membres du groupe une série d’images poétiques, qu’ils ont amalgamées comme autant de fragments de théâtre. En découle un collage de tableaux abstraits composés de musique, de danse, de textes et d’arts visuels n’ayant pas pour but de retracer la linéarité de la vie de Satie, mais qui trouve toute sa cohérence dans la perception que les artistes de la troupe ont du personnage.

Déjà séduits par la musique d’Érik Satie, les membres du collectif ont été renversés par le potentiel théâtral contenu dans l’existence de cet être génial et hermétique. Fascinés par la simplicité des mélodies et la sincérité des textes du compositeur, Les Nuages en pantalon livrent un portrait surréaliste de cet homme qui ne l’était pas moins, parvenant à faire revivre sur scène l’éclat festif, la blanche pureté et le vide évanescent de l’œuvre de l’énigmatique Érik Satie.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Érik Satie
Mise en scène Jean-Philippe Joubert
Production Les Nuages en pantalon

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre