Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

Rouge Gueule

Crédit photo : Marcel Cloutier

2010



Prix régulier /

Claude Poissant (Montréal)

« Rouge Gueule, c’est le plaisir d’offusquer sa grand-mère, c’est la satisfaction d’engueuler quelqu’un qui ne nous a rien fait, c’est la joie de s’amuser aux dépens des autres. »

Méchamment subversif, savoureusement provocateur, le tout premier texte dramatique d’Étienne Lepage se propose de jeter une lumière crue sur la vacuité et la désillusion contemporaines en 17 tableaux coups de poing. Courageux pari, quand on connaît la facilité d’indignation de nos sociétés bien-pensantes…

Cette pièce-panique aux accents vitrioliques cède le crachoir à dix personnages – hommes et femmes, adultes et adolescents– obsédés par la réussite, le sexe et les apparences, qui exposent tour à tour leurs zones d’ombres en exhibant, sur un mode parfois vulgaire, parfois humoristique, leurs fantasmes et leurs perversions. Plus abjects et antipathiques les uns que les autres, ils révèlent, sans pudeur aucune, des tabous qu’on refoule généralement dans les tréfonds de notre inconscient : envies de violence gratuite, fixations sexuelles, dégoût des autres, menaces de vengeance, pulsions de haine ou délires paranoïaques.

S’inscrivant dans la décapante tradition du « In-Yer-Face Theatre », l’intarissable logorrhée des personnages de Rouge Gueule constitue une arme de combat que chacun décharge sur tout ce qui bouge autour afin de se protéger et d’effrayer les agresseurs potentiels. Pour donner corps à ses élans de transgression verbale, Lepage s’est trouvé un complice de choix en Claude Poissant, metteur en scène reconnu pour son audace frondeuse : sa lecture subtile et rythmée, complétée par une distribution dynamique, confère à cette œuvre incisive tout ce qu’il faut de verve pour ébranler les plus zen d’entre nous.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Etienne Lepage
Mise en scène Claude Poissant
Production Théâtre PÀP

Galerie photos

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre