Spectacle Archive

Mann ist Mann (Homme pour homme)

2002

Série Théâtrallemand, en allemand avec surtitres français. Basé sur la méthode biomécanique de Meyerhold



Prix régulier /

Thomas Ostermeier (Allemagne)

Un brave type devient un parfait salaud doublé d’un psychopathe : que s’est-il passé ? Bertold Brecht y répond avec Mann ist Mann, sa première œuvre « épique » que nous proposent Thomas Ostermeier et Gennadij Bodganov dans une version « acrobatique » qui déconstruit furieusement les mécanismes de l’aliénation servile imposée par la société industrielle. La prestigieuse compagnie berlinoise Schaubïhne am Lehniner Platz présente cette production du Die Baracke am Deutschen Theater qu’elle a intégrée à son répertoire.

Né en 1968, Thomas Ostermeier étudie le jeu à l’École supérieure des beaux-arts de Berlin, puis la mise en scène en 1993 à l’école supérieure d’art dramatique Ernst-Busch. Il travaille par la suite avec Manfred Karge qui l’initie à l’importance du rythme et du traitement précis de la langue. À la même époque, il passe par le fameux Berliner Ensemble. En 1994 et 1995, il se démarque avec les mises en scène de Tambours dans la nuit de Brecht et de L’inconnue d’Alexander Block, basées sur la méthode biomécanique de Meyerhold, qui considère le corps comme l’instrument fondamental de la pratique théâtrale.

En 1996, il est engagé comme directeur artistique et metteur en scène du Die Baracke am Deutschen Theater, annexe du Deutsches Theater, l’équivalent allemand de la Comédie Française. À cette enseigne, il s’impose avec Shoppen und Ficken (Shopping & Fucking) de Mark Ravenhill et, bien sûr, en 1997 Mann ist Mann (Homme pour homme), monté en collaboration avec le grand spécialiste de la méthode biomécanique, le Moscovite Gennadij Bogdanov.

Ce recours à des ressources extérieures est une des bases de la réflexion dramaturgique à Die Baracke. Des textes russes, français, anglais et américains sont évalués au cours de lectures publiques afin d’en déterminer le potentiel de création. La démarche esthétique d’Ostermeier respecte scrupuleusement les textes sur lesquels il travaille et s’oppose à celle de quelques-uns de ses collègues, dont Frank Castorf, de la Voklbühne, qui implique souvent un remodelage du texte.

En ce sens, il n’est donc pas étonnant de retrouver Ostermeier à la tête de la Schaubühne, dont les créations ont toujours été marquées d’un grand respect des textes. Et puis, n’est-il pas un des metteurs en scène les plus en demande en Europe, celui qui, privilégiant la création et les auteurs contemporains, fait souffler un vent de renouveau sur l’institution ?

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Bertolt Brecht
Mise en scène Thomas Ostermeier
Production Schaubühne am Lehniner Platz Berlin et Baracke am Deutschen Theater Berlin

On a tout un festival pour vous

Spectacle déambulatoire extérieur

Où tu vas quand tu dors en marchant…?

Activité satellite

COPIE-CARBONE

Spectacle

Zéro


Abonnez-vous à l'infolettre