Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

Les sept branches de la rivière Ota


Prix régulier /

Robert Lepage (Québec)

Robert Lepage a d’abord conçu le projet lors d’un séjour à Hiroshima, en 1993, où il ne croyait rencontrer que des évocations sinistres de l’explosion. Il eut plutôt la surprise de trouver une ville aux parcs resplendissants. « Je suis allé à Hiroshima à la recherche des traces de la dévastation et de la désolation, et je n’ai vu que beauté. Le Mémorial de la Paix, construit à l’endroit même de l’explosion, est entouré d’un parc superbe, fécond. Le Dôme de la Bombe se trouve en plein milieu de la nature, qui domine tout. Il suffit de s’asseoir sur une colline des environs pour s’émerveiller devant l’abondance de verdure. Les odeurs sont plus marquées qu’ailleurs, le sens du goût est magnifié. La sensualité d’Hiroshima est exceptionnelle, c’est une ville érotisante. Un  fait parmi d’autres a fasciné Lepage : les ponts ying et yang, jetés sur la rivière Ota, furent parmi les premiers éléments reconstruits après le bombardement, chacun représentant littéralement les organes sexuels mâle et femelle.  Les Japonais se sont engagés dans la voie du renouvellement, plutôt que de s’arrêter au deuil. Si Hiroshima est le symbole de la mort, c’est aussi le lieu de la survie, de la renaissance.

Philippa Wehle, Seven streams of the River Ota- process and progress, Theatre Forum

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Collectif
Mise en scène Robert Lepage
Production Ex-Machina


Abonnez-vous à l'infolettre