Spectacle Archive

Les Marchands

Crédit photo : Elizabeth Carecchio

2009



Prix régulier /

Joël Pommerat (France)

Une voix, celle d’une femme ouvrière dans une grande industrie, raconte l’amitié pour sa voisine sans travail, la misère et les rêves de celle-ci. Elle raconte aussi l’usine menacée de disparition, la menace du chômage, son mal de dos paralysant. Sur scène, des ombres, des lumières, des bruits, des musiques, des corps en travail, ceux des acteurs, qui complètent la parole, la remettent en question, la démentent.

Avec une redoutable efficacité, dans la rencontre de ces dimensions de la représentation – la parole, les images, les sons – Joël Pommerat crée une œuvre de scène complète et unique. Sur un mode poétique, il écrit une partition alliant tous les ressorts de l’art théâtral et qui trouve son sens bien au-delà des mots et du simple traitement d’un sujet. Il produit une œuvre ouverte où l’imagination du spectateur participe activement à la construction du sens.

Les Marchands questionne notre rapport au travail. Car dans un monde où la seule valeur reconnue est la rentabilité économique : « Nous sommes pareils à des commerçants, des marchands. Nous vendons notre travail. Nous vendons notre temps. » Notre identité se bâtit sur notre force de travail.

Bien qu’il s’inscrive dans le réel, le théâtre de Joël Pommerat ne tombe jamais dans la démagogie. C’est par l’intime qu’il appréhende le monde et les préoccupations de notre époque. Aboutissement d’une trilogie amorcée avec Au monde (2004) et D’une seule main (2005), la production Les Marchands connaît un succès éclatant partout où elle passe.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte et mise en scène Joël Pommerat
Production Compagnie Louis Brouillard

Galerie photos

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre