Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

La Tempête

1998



Prix régulier /

Robert Lepage (Québec)

Prospéro, ancien duc de Milan chassé de son duché par son frère, s’est réfugié douze ans plus tôt sur l’île de Caliban, fils d’une sorcière. Déçu, amer, il y élève sa fille Miranda à l’abri des vicissitudes du monde. Une nuit, utilisant la force de ses pouvoirs occultes, il soulève la mer et crée une tempête afin de faire échouer sur l’île les responsables de son exil. L’heure est venue de régler ses comptes avec les usurpateurs.

Interrogation poétique sur les liens entre le savoir, le pouvoir et la nature, La Tempête a été écrite par Shakespeare à la toute fin de sa vie. C’est sans doute la pièce la plus riche et la plus complète du barde. Fantaisie ? Testament  philosophique ? Les interprétations sont nombreuses sur les intentions qu’avait l’auteur. Une chose est sûre : ce texte pose un regard lucide sur la destinée de l’homme et sur la vanité de ses ambitions.

Avec cette production, Robert Lepage se penche  pour la cinquième fois sur cette œuvre empreinte de magie et de surnaturel. Le théâtre élizabéthain était une sorte de chantier, où Shakespeare et ses collaborateurs inventaient le monde renaissant et ses conventions scéniques.  Pour évoquer les pouvoirs magiques d’Ariel ou de Prospéro, machines, poulies et chandelles étaient alors de mise. La Tempête que signent maintenant  Robert Lepage et son équipe fait appel à une magie «  fin de millénaire » : celle de la technologie de l’image.

Créateur de renommée internationale, artiste à la signature novatrice et singulière, Robert Lepage nous propose une nouvelle vision de La Tempête, qui mise notamment sur une nouvelle traduction de Normand Chaurette, brillant auteur de  la scène québécoise actuelle. Le personnage mythique de Prospéro est porté par l’extraordinaire comédien qu’est Paul Hébert.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte William Shakespeare
Mise en scène Robert Lepage
Production Théâtre du Trident, Ex Machina, Théâtre français du Centre national des Arts et Grand Théâtre de Québec

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre