Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

La Salle des loisirs

1998



Prix régulier /

Claude Poissant (Montréal)

Si la famille est souvent présente dans la dramaturgie québécoise, famille dysfonctionnelle avec son lot de silences et de secrets (on pense à Michel Tremblay bien sûr, mais aussi à Michel-Marc Bouchard), celle mise en scène dans La Salle des loisirs est aussi délirante qu’unique par ses personnages, librement inspirés de la famille même de l’auteur. Et par sa verve, sans l’aigreur du règlement de comptes. Dans une salle de loisirs transformée par nécessité en salon funéraire, à proximité du cercueil où repose son père, nous assistons aux retrouvailles malaisées de Charles avec les membres de sa famille : sa sœur aînée Agathe, verbomotrice et flamboyante, son autre sœur, muette depuis un accident obscur, un beau-frère entreprenant, un neveu  militaire, auxquels se joint une employée de la pharmacie locale. Autour de ses personnages blessés qui, même quand ils sont bavards, sont silencieux sur leurs vraies douleurs, La Salle des loisirs est moins un drame psychologique qu’une étude de mœurs brillamment orchestrée par Claude Poissant.

C’est la première pièce « pour adultes » de Reynald Robinson, comédien polyvalent formé au Conservatoire d’art dramatique de Québec, qui a longtemps travaillé avec l’équipe de Parminou, celle du Gros Mécano et celle du Petit à Petit avant d’écrire plusieurs textes pour le jeune public. Reynald Robinson est un conteur, héritage de son enfance dans un petit village de la Gaspésie dans une famille nombreuse, mi-française, mi- écossaise, avec ses longues soirées d’hiver passées à écouter des histoires réelles ou inventées.

Son écriture est de verve et de plaisir, concasse et touchante, on y sent une grande tendresse pour ses personnages, isolés dans la structure familiale comme des petites îles à la marée montante. C’est la première fois que le Carrefour international de théâtre de Québec accueille le metteur en scène Claude Poissant, créateur talentueux extrêmement actif sur la scène québécoise. Il a su faire de ce salon funéraire improvisé un lieu presque surréaliste où l’étrange côtoie le familier, le tragique la comédie, dans un heureux mélange de genres. Ainsi mise en scène, La Salle des Loisirs est un spectacle vivant, débridé et magnifiquement interprété.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Reynald Robinson
Mise en scène Claude Poissant
Production Théâtre d’aujourd’hui

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre