Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

La Iliada

En espagnol avec surtitres français



Prix régulier /

Cesar Brie (Bolivie)

Certains destins sortent de l’ordinaire. Celui de Cesar Brie tient de  L’Odyssée ! Exilé pour cause de dictature militaire, cet Argentin d’origine quitte son pays alors que les bruits de bottes deviennent réalité en 1976. En Italie, au Danemark et en Pologne, il s’initie aux travaux du Odin Teatret, à ceux de Grotowski, de Kantor, de Mnouchkine et de Brook. En 1986, retour en Amérique du Sud, en Bolivie, où il subit un véritable choc. Dans ce pays, tout est à faire : il n’y a pas d’argent pour la culture et la pratique théâtrale se résume à quelques amateurs qui montent des classiques européens. C’est donc sur ce terrain vierge que Cesar Brie décide de construire son univers théâtral.

Ce théâtre est lié à la dure réalité de la condition humaine. Le Teatro de los Andes l’aborde sous forme de contes, de fables, de farces, de poésie, de grotesque, de chants, de danses, actualisant les rituels, les adaptant au monde contemporain, lui conférant une dimension universelle comprise par toutes et par tous, de l’analphabète à l’intellectuel. C’est pourquoi le Teatro de los Andes va partout, du village le plus reculé de la Cordillère jusqu’à l’auditorium de l’université la plus prestigieuse.

La création de La Iliada colle à l’univers théâtral du Teatro de los Andes. Homère, bien sûr, mais aussi Eschyle, Euripide et Christa Wolff participent à ce grand métissage théâtral qui veut avant tout montrer l’homme tel qu’il est. « Nous avons voulu nous confronter au récit archétypal, faire dialoguer l’esprit épique avec le tragique, le présent et le monde antique et trouver des formes pour représenter la violence, la suggérer, la montrer dans sa brutalité, reconnaître dans notre aujourd’hui ce qui, sous de nouvelles formes et de nouveaux masques, existe depuis des millénaires. »

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte L’Iliade d’Homère
Mise en scène Cesar Brie
Production Teatro de los Andes


Abonnez-vous à l'infolettre