Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

Hidden Paradise

Crédit photo : Xavier Laliberté

Théâtre Périscope

1h00 (sans entracte)

En français


mer. 5 Juin
21h
jeu. 6 Juin
21h
Entretien avec les artistes le 6 juin après le spectacle.
Prix régulier / 55$ taxes et frais de services inclus

Idéation et interprétation Alix Dufresne et Marc Béland (Montréal)

DANSE + THÉÂTRE

En entrevue radiophonique avec Marie-France Bazzo à l’antenne de Radio-Canada en 2015, l’économiste et philosophe Alain Deneault expliquait de façon limpide les conséquences désastreuses de l’évasion fiscale, supportée par nos institutions politiques, sur la société. À l’écoute de l’émission, le comédien Marc Béland est alors pris au corps par une grande indignation. Cherchant un moyen pour canaliser sa colère et provoquer une prise de conscience collective, il invite Alix Dufresne à plonger dans l’arène avec lui pour composer Hidden Paradise, un manifeste politique chorégraphique et théâtral qui donne forme à la parole de Deneault.

Débutant par l’écoute intégrale de l’entretien, la performance en décline ensuite le verbatim dans une série de cinq variations. Les interprètes se livrent à un corps à corps avec les mots et le discours, appris à la virgule près, qu’ils transposent en mouvements. Avec une dose d’humour absurde absolument délectable et une incroyable énergie communicative, s’interdisant le confort et l’aisance, ils exécutent et expriment cette partition verbale dans une gestuelle ici lente et exigeante et là, rapide et complètement loufoque.

Si la performance illustre avec une éloquence déconcertante la corrélation entre l’évasion fiscale et certains problèmes rencontrés au quotidien, elle permet surtout, au fil des incarnations de l’entrevue, de ressentir dans la chair cette réalité brutale ancrée dans le vif d’enjeux actuels. Dénonçant les injustices structurelles et sociales trop souvent occultées, Hidden Paradise bouscule la manière dont on perçoit et comprend notre réalité de citoyen. Une œuvre effroyablement clairvoyante, une sorte d’exutoire émotif nécessaire qui appelle à l’engagement et au changement.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Regard artistique Sophie Corriveau
Dramaturgie Andréane Roy
Composition sonore Larsen Lupin
Scénographie et costumes Odile Gamache
Conception lumières Cédric Delorme-Bouchard
Direction technique et régie Caroline Nadeau
Production déléguée LA SERRE – arts vivants

Résidences de créations Théâtre du Marais, Val-Morin, Maison de la culture du Plateau Mont-Royal, Montréal
Kunstencentrum BUDA, Courtrai, Belgique, Les Brigittines, Centre d’Art contemporain du Mouvement de la Ville de Bruxelles, Belgique, Compagnie Marie Chouinard, Montréal, Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies

Vidéos

Informations complémentaires

Matériau dramaturgique Bazzo, M.-F. (9 février 2015). Entrevue avec Alain Deneault : Fortunes canadiennes à l’abri de l’impôt en Suisse. Radio-Canada.
Récupéré de http://ici.radio-canada.ca/emissions/c_est_pas_trop_tot/2014-2015/chronique.asp?idChronique=362850

LA SERRE – arts vivants

Alain Crevier, de l’émission Second Regard à Radio-Canada, a rencontré le philosophe Alain Deneault, en mai 2018, lors de son passage au Carrefour international de théâtre. M. Deneault avait été invité comme panéliste à la table ronde Donnant, donnant? Épisode du 14 avril 2019

 

Processus créatif

Alix Dufresne et Marc Béland utilisent les procédés artistiques de leur pratique théâtrale commune pour réagir de façon brute, urgente et instinctive aux voix des sonneurs d’alarme contemporains qui dénoncent des situations inquiétantes. Ils mettent en scène des paroles médiatiques de sociologues, de philosophes, d’économistes et d’environnementalistes à travers des verbatims, des pistes audio de conférences, des entrevues, etc., sans passer par l’usage d’une dramaturgie fictionnelle. Ce faisant, ils souhaitent répondre à l’apathie ambiante avec des créations artistiques qui emmènent le spectateur à se positionner par rapport au sujet, mais aussi à la facture artistique de la pièce (utilisation de textes « non-théâtraux », silences dérangeants, répétition ad nauseam de mots et de mouvements, gestuelle absurde, bris du quatrième mur, participation directe du public, présentation dans l’espace urbain, etc.). En utilisant la scène comme outil de protestation, en y amenant des matériaux médiatiques percutants et en les faisant entendre à travers le prisme d’une interprétation émotive et instinctive, ils souhaitent ouvrir l’imaginaire du spectateur sur des horizons plus vastes que le sujet en lui-même.

Tournée du spectacle

La Salle Jean-Eudes, Collège Jean-Eudes, Montréal, 6 février 2019
Théâtre du Grand Sault / Centre Culturel et Communautaire Henri-Lemieux, Montréal, 7 décembre 2018

NEXT Courtrai, Belgique, 30 novembre 2018

La Chapelle, Scènes Contemporaines, Montréal, 29 octobre au 6 novembre 2018

ATSA, Pas d’Radis Fiscaux : l’État d’Urgence, Montréal, 19 novembre 2017

OFFTA, festival d’arts vivants, Montréal, 3 et 4 juin 2016

Festival Quartiers Danses, Montréal, 18 septembre 2015

 

À PROPOS DES ARTISTES

La metteure en scène Alix Dufresne privilégie une approche sensorielle qui arrime impressions physiques et orfèvrerie des mots. Elle ancre sa démarche profondément dans le réel pour stimuler les discussions sur des enjeux d’actualité, des paradis fiscaux aux paradis perdus de l’adolescence (La déesse des mouches à feu).

Depuis plus de 40 ans, le comédien et metteur en scène Marc Béland est célèbre pour sa participation à des créations autant qu’à de grands classiques. Inquiet par rapport à l’état de la planète et de la société et motivé par son élan créatif, il aborde des sujets politiques à travers des objets artistiques qui s’éloignent de la fiction.

En 2013, Alix et Marc s’associent avec l’envie de réagir artistiquement aux sonnettes d’alarme tirées par des scientifiques, penseurs et sociologues contemporains dans les médias québécois. Ils développent alors un langage qui fait dialoguer la matière politique avec le corps résilient par l’entremise de matériaux sonores pigés dans le réel.

Alain Deneault, aujourd’hui directeur de programme au Collège international de philosophie (Paris), est l’auteur d’essais et de rapports sur les paradis fiscaux et le problème politique qu’ils représentent. Les titres Offshore, Paradis fiscaux: la filière canadienne, Des Solutions à notre portée et Une escroquerie légalisée en font partie. Il réside aujourd’hui dans la Péninsule acadienne.

 

Créations antérieures des interprètes

Alix Dufresne

La déesse des mouches à feu / Théâtre de Quat’Sous, 2018
Chutes / 5e salle, Festival Quartiers Danses, 2018
Nuits frauduleuses / Centre du Théâtre D’Aujourd’hui, 2017
N’ap Dansé/ 5e salle, Festival Quartiers Danses, 2016
Les paroles / Prospero, 2016
Metteure en scène en résidence / Théâtre d’Aujourd’hui, 2016-2018
Bailarina, création chorégraphique / Mercat de les Flor, Barcelone 2016 + Agora de la danse 2017
La mémoire est une passoire / Festival Quatre Chemins, Port-au-Prince, Haïti 2015

Marc Béland

Le balcon / École supérieure de théâtre (UQAM), 2012
Lettre aux acteurs / Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, 2012
Les bonnes / Théâtre du Rideau Vert, 2012
Hamlet / Théâtre du Nouveau Monde, 2011
Le pays du sourire / Opéra-Théâtre de Rimouski, 2009
Le fou de Dieu / Théâtre Il va sans dire, 2007
Monsieur Malaussène / Théâtre Galiléo, 2006-2007
La petite scrap / Théâtre Pas à pas, 2004-2005
Dévoilement devant notaire / Baraka Théâtre, 2002

Galerie photos

Ce que la presse en dit...

Même si la question du partage des richesses n’est pas drôle à priori, Dufresne et Béland provoquent de nombreux éclats de rire, avec ce matériau

Marc-Yvan Coulombe

Les Arts Zé, 24 octobre 2018

Corps puissants, corps sans voile, corps stériles et soudain, comme par magie, un rapport au verbe, à la parole, au mouvement et à la grâce totalement redéfinie.

Élie Castiel

Revue Séquences, 30 octobre 2018

Chaque scène est plus surprenante et originale que la précédente, dans une mise en scène habilement ficelée. […] Ni pièce de théâtre, ni spectacle de danse, ni reportage journalistique, mais un peu tout cela à la fois, Hidden Paradise est une surprenante créature scénique qui saura à coup sûr charmer, faire rire et faire réfléchir.

Marie-Luce Gervais

Mon Théâtre, 30 octobre 2018

Œuvre engagée, Hidden Paradise brise le confort du spectateur en le confrontant avec la vulgarité et la bassesse du réel. Elle prouve que l’action culturelle peut être aussi percutante et dénonciatrice que l’action politique.

Samuel Pradier

Revue Jeu, 30 octobre 2018

La création qu’il [Marc Béland] signe conjointement avec l’excellente Alix Dufresne est un grand moment de théâtre. Pour la prestation des interprètes. Mais aussi parce que cette performance, faite avec trois fois rien, sinon du génie, de l’abandon et des idées nouvelles, est un parfait exemple du rôle essentiel des artistes dans notre société.

Luc Boulanger

6 novembre 2018

Remerciements

Avec le soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal.


Abonnez-vous à l'infolettre