Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle Archive

Hey girl!

Crédit photo : Francesco Raffaelli

2007

En français



Prix régulier /

Romeo Castellucci (Italie)

La scène est embrumée, une musique lente enveloppe le spectateur. Sur une table, une substance gélatineuse s’écoule doucement. Puis, comme dans une mue, émerge peu à peu le corps nu d’une jeune femme. Des épreuves attendent celle qui vient de naître. Elle devra se cuirasser, s’inventer une armure. Mi-Jeanne d’Arc, mi-Juliette, elle sera tiraillée entre l’envie de lutter pour sa liberté et l’impuissance qui la condamne à attendre d’être sauvée. Comment peut-elle se libérer des canevas imposés par l’histoire et la culture ? Comment peut-elle trouver des gestes qui lui soient propres ?

Tous les gestes ont quelque chose de mécanique, de vide, d’absurde à force d’être répétés. Et pourtant, la mise en scène de Romeo Castellucci démontre qu’ils nous parlent encore, même lorsqu’ils sont privés de contexte. Tissé d’images d’une force fascinante et terrifiante, Hey girl! explore le corps et la sensibilité féminine, évoquant du même coup l’esclavage, la violence, l’asservissement dont les femmes ont été et sont encore trop souvent victimes.

Acclamée tant à Turin qu’à Budapest, à Paris et à Rotterdam, Hey girl! se tient aux limites du théâtre, de l’art plastique et de l’expérience intérieure. Là où l’image frappe le plus fort. Là où l’image atteint directement le cœur.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte et mise en scène Romeo Castellucci
Production Societas Raffaello Sanzio

Ce que la presse en dit...

« Un spectacle confondant de beauté, de radicalité esthétique et d’invention scénique. Éblouissant. »

Les Inrockuptibles

2006

Informations complémentaires

Comédien, metteur en scène, auteur et artiste visuel, Romeo Castellucci est venu au théâtre par l’art plastique. Les spectacles de la Socìetas Raffaello Sanzio, qu’il a fondée en 1981 avec sa sœur Claudia, sont donc d’abord des expériences visuelles. Leur force brute a été applaudie dans les plus grands festivals du monde et soulignée par de nombreux prix, dont le Masque de la meilleure production étrangère pour Orestea, présentée au Festival des Amériques en 1997.

On a tout un festival pour vous

Spectacle

Ensemble

Spectacle

BOOM X


Abonnez-vous à l'infolettre