Spectacle Archive

Gardenia

Crédit photo : Luk Monsaert

2011



Prix régulier /

Alain Platel et Frank Van Laecke (Belgique)

Que reste-t-il aux drag queens lorsque leur fraîcheur s’est estompée et que le charme de la jeunesse n’agit plus? Avec Gardenia, cabaret burlesque des illusions perdues, le chorégraphe belge Alain Platel rend hommage à ces « fleurs blanches qui ne vivent qu’un jour ». Sur des musiques d’Aznavour, Ravel, Dalida et Schubert, six ex-travestis sexagénaires se joignent à l’artiste transsexuelle Vanessa Van Durme pour un ultime tour de piste avant la tombée définitive du rideau. Chacun se présente tel qu’il est, avec ses rides, ses chairs guère plus désirables et ses espoirs d’un autre âge, dégageant une profonde et très touchante humanité. La cohabitation du masculin et du féminin au sein même des interprètes donne lieu à des tableaux troublants renvoyant à la douloureuse déchirure de ces êtres qui tentent de concilier l’identité qu’ils affectent à la ville et celle qu’ils revêtent à la scène. Sous leurs chics complets-vestons, ces hommes fragiles cachent petites robes fleuries et costumes de scène clinquants qu’ils arborent avec une démarche aussi digne qu’hésitante, se confrontant à la présence à leurs côtés d’une femme et d’un jeune éphèbe qui accentuent d’autant plus le contraste, l’une par sa féminité toute naturelle, l’autre par sa provocante beauté. Au-delà du rapport au spectacle, c’est du vieillissement humain en général qu’il est question. Après avoir connu la consécration au Festival d’Avignon l’été dernier, Alain Platel a depuis exhibé son cabaret de la dernière chance sur les plus prestigieuses scènes d’Europe. Pour le Carrefour international de théâtre, la présentation de Gardenia constitue une troisième collaboration avec les Ballets C de la B, après Iets op Bach (1999) et Allemaal Indiaan (2001).

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

De Alain Platel
Mise en scène Alain Platel et Frank Van Laecke
Production les ballets C de la B

Galerie photos

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre