Spectacle Archive

Douleur exquise

Crédit photo : Angelo Barsetti

2009



Prix régulier /

Brigitte Haentjens (Montréal)

Inspirée d’une œuvre autobiographique – et cathartique – de Sophie Calle, Brigitte Haentjens propose, avec Douleur exquise, une vibrante réflexion sur la souffrance. Une femme dresse trente-cinq fois le récit d’une séparation amoureuse. Interprétée par Anne-Marie Cadieux, elle relate inlassablement les faits : la date des retrouvailles qui n’ont pas eu lieu, la chambre d’hôtel, le téléphone rouge, les prétextes de l’amant pour échapper au rendez-vous… Le journal quotidien de cette femme blessée rend compte d’une progressive guérison qui se fait au fil des jours, jusqu’à ce que les mots deviennent inutiles.

L’oeuvre de l’artiste visuelle, cinéaste et auteure Sophie Calle s’inscrit toujours entre le privé et le public. L’intime, le sien et celui des autres, est au cœur même de sa quête artistique. En 1984, l’artiste française part au Japon pour trois mois. Elle compte les jours qui restent avant d’aller rejoindre son amoureux à New Delhi. Mais celui-ci ne sera pas au rendez-vous. Elle a vécu cette rupture comme le moment le plus douloureux de sa vie. À son retour en France, elle demande à des gens de lui parler de leurs propres souffrances. De ce travail d’exorcisme naîtront une exposition et un livre : Douleur exquise.

En théâtralisant le travail de Sophie Calle, Brigitte Haentjens, celle qui nous a donné Tout comme elle en 2006, poursuit sa réflexion scénique sur le féminin, le corps, ses blessures.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Sophie Calle
Mise en scène Brigitte Haentjens
Production Sybillines, théâtre de création et Théâtre de Quat’sous

Galerie photos

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre