Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle

Les dix commandements

Crédit photo : Daphné Lehoux Traversy

Présenté au Monastère des Augustines

1h30 (sans entracte)

Sans parole


lun. 31 Mai
19h
mar. 1er Juin
19h
mer. 2 Juin
19h
mer. 9 Juin
19h
jeu. 10 Juin
19h
ven. 11 Juin
19h

Prix régulier / 40$ taxes et frais de service inclus

Harold Rhéaume (Québec)

Quels sont les codes moraux et les valeurs collectives qui servent de socle au vivre-ensemble, alors que l’individualisme atteint son paroxysme? En 1998, le chorégraphe Harold Rhéaume soulevait cette question avec son œuvre ambitieuse Les dix commandements. Pour fêter les 20 ans de sa compagnie, Le fils d’Adrien danse, il revisite ce spectacle fondateur sous forme déambulatoire, dans un lieu emblématique du patrimoine religieux québécois : le Monastère des Augustines. Un environnement à la fois envoûtant et apaisant, qui enveloppe les interprètes d’une sorte d’aura sacrée. En passant d’un espace à l’autre, le spectateur sera confronté à des corps tour à tour ardents et fragiles, ondulants, survoltés, contraints, furieux, désarticulés, en repli ou sur le point de prendre leur envol. Au cœur des mouvements, les mains parlent aussi fort que des mots.

Les commandements de l’Église catholique, eux, se tissent dans l’ensemble en un filigrane très discret. C’est surtout une vaste palette d’émotions qui est mise en scène sur les mélodies atmosphériques de Josué Beaucage, qui font alterner électro et instruments organiques. Le message final résonne avec une puissance particulière en cette ère où la haine a trop souvent la parole: l’important, c’est l’harmonie. Avec soi et avec les autres.

 

* Une partie du spectacle se déroule dans des lieux anciens dont l’accès peut être un peu plus restreint. Il est recommandé d’être accompagné.e si vous pensez avoir besoin d’assistance. Pour toute question concernant l’accessibilité universelle du Monastère des Augustines, n’hésitez pas à entrer en contact avec le personnel de la billetterie.

Crédits

Une coproduction Le fils d’Adrien danse et La Rotonde
Chorégraphie Harold Rhéaume
Interprètes Nicholas Bellefleur, Josiane Bernier, Alexandre Carlos, Miranda Chan, Charles-Alexis Desgagnés, Jean-François Duke, Misheel Ganbold, Etienne Lambert, Eve Rousseau-Cyr, Léa Ratycz Légaré (en remplacement d’Ariane Voineau)
Apprenti.e.s interprètes Léa Ratycz Légaré et Maxime Boutet
Musique originale et interprétation Josué Beaucage
Conception lumière Philippe Lessard-Drolet
Costumes Sébastien Dionne, Par Apparat et Harold Rhéaume
Assistante chorégraphe et coordination Nelly Paquentin
Violoncelle Louis-Solem Pérot
Chant Marianne Poirier
Illustrations Mathilde Bois
Photographies Daphné Lehoux Traversy

Remerciements Maison pour la danse de Québec, Fondation Jean-Pierre Perreault, Mathilde Bois, le pianiste Vincent Gagnon, Maxime Maltais, Polygone, David B. Ricard, Éric Bernier, Lucie Boissinot, Sophie Corriveau, Daniel Firth, Patrick Lamothe, Jacques Moisan, Natalie Plante, Maud Simoneau, Dave St-Pierre, Suzanne Trépanier, LG Breton, Marc Parent, Michael Slobodian, Abdo Nawar, Danse-Cité

Les dix commandements a bénéficié de résidences de création à la Salle Pauline-Julien, au Domaine Forget de Charlevoix et au Monastère des Augustines.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et de l’Entente de développement culturel de la Ville de Québec.

Photo(s) et vidéo

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre