Spectacle Archive

C’est du chinois

2013

En chinois, sans surtitres



Prix régulier /

Edit Kaldor (Pays-Bas)

« C’est du chinois ! », se dit-on devant ce qui résiste à la compréhension. Edit Kaldor, créatrice du spectacle, née en Hongrie, émigrée à l’adolescence aux États-Unis, vivant maintenant à Amsterdam, nous convie à une expérience semblable à celle qu’elle a maintes fois vécue.

C’est du Chinois propose d’abord un cours de mandarin. Cinq acteurs, fausse famille de vrais Chinois, investissent la scène, la meublant de leurs cabas d’immigrants remplis de denrées, d’objets quotidiens. Supports à l’enseignement d’abord, ces objets leur permettront bientôt de se raconter, la leçon se transformant vite en récit de vie. Tout cela, sans traduction ni surtitres.

Armés d’une soixantaine de mots de mandarin (pour peu qu’on fasse l’effort d’apprendre…), on se surprend à saisir des bribes de l’histoire et à deviner le reste, l’imagination tentant de remplir les blancs. Renversement insolite : nous, spectateurs, devenons les étrangers, perdus dans la langue de l’autre. Sensation déroutante, idée infime de ce que doit être l’expérience de l’immigrant en sol inconnu.

Après Or Press Escape, présenté au Carrefour en 2004, Edit Kaldor poursuit ici son exploration de la solitude de l’étranger. C’est du Chinois, à la fois amusant et touchant, promet rires, connaissances nouvelles, dépaysement. Et propose une expérience unique, stimulante et profondément humaine.

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte Collectif
Concept et mise en scène Edit Kaldor
Production Stichting Kata (Amsterdam), Productiehuis Rotterdam (Rotterdamse Schouwburg)

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre