Spectacle Archive

Aberrations du documentaliste

2000

Avec marionnettes



Prix régulier /

Ezéchiel Garcia-Romeu et François Tomsu (France)

Dressant le bilan du Festival d’Avignon 1999, Le Monde classait le petit spectacle d’Ezéchiel Garcia-Romeu et François Tomsu au rang des coups de cœur. Délire d’un archiviste fou convaincu qu’il va résoudre l’énigme de la création du monde, Aberrations du documentaliste pose, par l’utilisation de marionnettes et de petits objets, de grandes questions sur la vie, la mort et la connaissance, à la trentaine de spectateurs qui auront franchi un labyrinthe initiatique.

« Je suis fasciné par la miniature, dit Garcia-Romeu. Je m’inspire de la culture romane qui raconte la place de l’homme dans le monde. Nous sommes des miniatures par rapport à l’infini. Au théâtre, manipuler des miniatures, c’est obliger le spectateur à plus d’attention, à se projeter dans l’infini. Au théâtre, manipuler des miniatures, c’est obliger le spectateur à plus d’attention, à se projeter dans l’infini. Un frémissement de la marionnette, une lumière qui éclaire un bras et laisse dans l’ombre le reste, tous ces gestes minimes construisent un monde onirique. »

Avec l’aide de François Tomsu, formé la l’École des Beaux-Arts de Besançon, scénographe et costumier, ainsi que du comédien Jacques Fornier, illustre vétéran de la décentralisation théâtrale qui a notamment été directeur de l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg au début des années 1970, Garcia-Romeu propose « une aventure qui doit toucher chaque spectateur différemment. À lui de construire son rêve. »

En savoir plus sur le spectacle

Crédits

Texte et mise en scène Ezéchiel Garcia-Romeu et François Tomsu
Production Théâtre Granit

On a tout un festival pour vous


Abonnez-vous à l'infolettre