Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival
Spectacle déambulatoire extérieur

Où tu vas quand tu dors en marchant…?

Crédit photo : Renaud Philippe

Prix régulier /

Une création originale du Carrefour international de théâtre, présentée par la Ville de Québec

Nous dévoilerons en mars 2019 les lieux du prochain parcours ainsi que les artistes qui concevront les 5 prochains tableaux. D’ici là, suivez nos actualités sur Facebook et Instagram.

En attendant, revoyez les images du parcours 2017-2018 sur la colline Parlementaire, réalisées par Quantum Images !

En savoir plus sur le parcours

Informations complémentaires

Les nervures secrètes – Marie-Josée Bastien

Cour de l’Édifice Marie-Guyart

Cette comédienne, auteure et metteure en scène, qui rêvait depuis longtemps de plonger dans le parcours en tant que conceptrice, fait naître la couleur et la poésie dans un espace architectural impressionnant et méconnu.

La souricière – Christian Lapointe

Rue Jacques-Parizeau

Auteur, metteur en scène, acteur et pédagogue, Christian Lapointe en est à sa première participation au parcours. Inspiré par la toponymie et l’histoire des événements qui se sont déroulés dans les lieux qui lui sont confiés, il propose au public une expérience immersive et sensorielle dans l’histoire des manifestations politiques qui s’y sont déroulées.

Le 7e continent – Élène Pearson

Rue Louis-Alexandre-Taschereau

La scénographe et artiste multidisciplinaire Élène Pearson, dont on apprécie régulièrement la beauté des costumes sur les scènes de Québec, crée un univers visuel et sonore fabriqué entièrement de matières recyclées.

Mouvement perpétuel – Sophie Thibeault et Maxime Robin
Collaboration à la conception Olivier Normand

Promenade des Premiers-Ministres

Sophie Thibeault (comédienne) et Maxime Robin (comédien, metteur en scène et auteur) sont tous deux habitués du parcours à titre d’acteurs. Ils signent une première conception qui se veut un hymne, inspiré de la métaphore des quatre saisons appliquée aux âges de la vie.

La grande manufacture – Giorgia Volpe

Parc de l’Amérique-Française

Giorgia Volpe, artiste en arts visuels, met en scène des femmes de toutes origines qui ont en commun la pratique d’activités manuelles, par métier ou par passion. Tout en rappelant le passé manufacturier de la ville de Québec, l’artiste d’origine brésilienne pose un regard sensible sur la transmission des savoirs et le métissage de la société québécoise.

Crédits

LES NERVURES SECRÈTES

Conception Marie-Josée Bastien
Avec Léa Aubin, Charles-Étienne Beaulne, David Biron, Joëlle Bourdon, Claude Breton Potvin, Gabriel Cloutier-Tremblay, Catherine Côté, Ariane Côté Lavoie, Jean-Michel Déry, Catherine Desjardins, Jean-François Duke, Chantal Dupuis, Miguel Fontaine, Gabriel Fournier, Paul Fruteau de Laclos, Érika Gagnon, Jean-Michel Girouard, Linda Laplante, Eliot Laprise, Nicolas Létourneau, Véronika Makdissi Warren, Marc-Antoine Marceau, Mélissa Merlo, Vincent Nolin-Bouchard, Guillaume Pépin, Monika Pilon, Lucien Ratio, Claudiane Ruelland, Nathalie Séguin, Réjean Vallée, Ariane Voineau, Alexandrine Warren
Texte Marie-Josée Bastien, Jean-Michel Girouard
Chorégraphie Harold Rhéaume
Conception musicale Stéphane Caron
Conception vidéo Louis-Robert Bouchard
Conception des costumes Sébastien Dionne
Assistance aux costumes Marie Mc Nicoll
Maquillage Vanessa Cadrin
Scénographie Marie-Renée Bourget Harvey (une partie du décor de Gloucester a été intégré à la scénographie)
Assistance à la scénographie Émilie Potvin, Amélie Trépanier, Ariane Sauvé, Marie Mc Nicoll
Éclairages Laurent Routhier
Construction des décors Hugues Bernatchez, Hugo Tremblay
Régisseur Nicolas Dostie
Remerciements André Verreault, Théâtre du Trident, Théâtre de la Bordée, Théâtre Les Enfants Terribles, Simoniaques Théâtre, Théâtre des Ventrebleus, Théâtre Niveau Parking, Grand Théâtre de Québec

LA SOURICIÈRE

Conception Christian Lapointe
Consultant Jean Hazel
Conception visuelle Lionel Arnould
Conception sonore Mathieu Campagna
Conception des décors et des costumes Virginie Leclerc
Articulation et support des mannequins Anne Marie Bureau, Nicolas Dostie
Éclairages Laurent Routhier
Régisseure Chloé Blanchet
Régisseur technique Olivier Marcil
Remerciements  Sylvie Courbron, feu Mario Munger, Lisette Marcotte, The4kguy.com, Paul-Émile Auger, Alexandre Turgeon Dalpé, Marie-Andrée Fortin, Anne-Marie Bouthillier, Catherine-Élisabeth Loiselle, Nicolas Dumais, Shawn-Oliver Woodward, Carte Blanche, Théâtre du Trident, École Supérieure de Théâtre de l’UQÀM, Les Écuries du Cap Tourmente, Pascal Marchand, André Verreault,  Grand Théâtre de Québec, La Capitale, Les résidents des sept coopératives d’habitation du site Bon-Pasteur, Les résidents des condos Les Cours de l’Amérique-Française

LE 7E CONTINENT     

Conception Élène Pearson
Avec Laura Amar, Olivier Arteau, Jean-Denis Beaudoin, Frédérique Bradet, Ariel Charest, Félix Delage-Laurin, Alex Desmarais, Annabelle Pelletier Legros, Vincent Roy, Gaëlle Sweeney, Nicola-Franck Vachon, Camille Vincent
Comédienne-chanteuse Marie-Hélène Poulin
Conception musicale et sonore Fabrice Tremblay
Paroles de la chanson Sophie Anctil
Assistance aux décors Caroline Thibault
Conseillère aux décors Janie Lavoie
Réalisation des décors, des costumes et des accessoires Marilou Bois, Danielle Boutin, Maude Groleau, Zoé Laporte, Sylvie Laurin, Janie Lavoie, Julie Morel, Sonia Pagé, Élène Pearson, Annabelle Roy, Amélie Trépanier, Mylène Turcotte, Caroline Thibeault, Vincent Nolin-Bouchard, Mélanie Robinson, Cécile Lefebvre, Jeanne Tremblay-Anctil
Couturière Judith Fortin
Maquillage Nathalie Simard
Éclairages Laurent Routhier
Mouvements Olivier Arteau
Régisseur Lucien Deschênes
Régisseur audio Anthony Ferrey
Remerciements Société VIA, Karl Vincent, Jocelyne Bellemare, Besma Boukhri, Catherine-Élisabeth Loiselle, Chœur du Musée de la Civilisation, Ensemble classique a piacere, Chœur la Clé des Saisons, Chœur Écho d’Arcadie, Marie-André Fortin, Anne-Marie Bouthillier, Le Cercle de fermières de Val-Bélair (St -Michel), le centre de sport de la base militaire de Valcartier, Le théâtre du Trident, Philippe Carpentier, Claudine Gagnon, Johanne Pearson, employés et parents de l’École du Val-Joli, Camille Bergeron, Oliver Duguay, André Verreault, Grand Théâtre de Québec

MOUVEMENT PERPÉTUEL

Conception Sophie Thibeault et Maxime Robin
Collaboration à la conception Olivier Normand
Environnement visuel Karine Galarneau
Environnement musical et sonore Nicolas Jobin
Chef de chœur Guillaume Boulay
Chœurs Chœur du Vallon, Chœur du Musée de la Civilisation, L’Ensemble Vocal Baroquo-Negro, Chœur de l’Université Laval, Chœur du Cégep Lévis-Lauzon, Chœur du Domaine, Chœur Polyphonique de Lévis et les choristes individuels.
Costumes et accessoires Guylaine Petitclerc
Éclairages Laurent Routhier
Construction des décors Danny Rochette
Assistance aux décors Marie-Sophie Gauthier
Projet spécial métronomes Kenny Lefebvre
Régisseur Félix Bernier Guimond
Régisseure des chœurs France Deslauriers
Étincelle Noémie O’Farrell
Remerciements André Verreault, Grand Théâtre de Québec, Israël Gamache, Paméla Bisson, Joëlle Bond, la Capitale assurance et services financiers

LA GRANDE MANUFACTURE

Conception Giorgia Volpe
Avec Aïssatou Barry, Fatima Khatun,  Lynn Maynard, Sarangerel Tserenpil, Rute Yunga Luntadila,  Carolyne Mallet, Zoé Laporte, Clarissa Rebouça, Camille Bergeron, Déborah Bouiti-Viaudo, Hélène Mbombo, Shadab Shishegar
Participation spéciale Hélène Matte, Flavia Nascimento, Karina Werneck Assis
Entrevues Sylvia Bonilla, Valérie Boudreault, Caroline Malec, Nafissa Abdoulmounir, Aïssatou Barry,  Balkissa Boureima Moussa, Naw Gu Gu Htoo, Xiao Yan Peng, Berthe Moisan, Céline Roy Fleury, Danielle Dion, Louise Dion, Solange Lemieux, Diane Paquet, Ginette Gendron, Lola Bellefleur, Suzanne Godbout, Najate Salmi, Lucy Gomez Brand, Francine Saillant, Hélène Matte, Lynn Maynard, Karina Werneck Assis, Sarangerel Tserenpil, Giorgia Volpe
Scénographie Katia Talbot
Conception sonore Miriane Rouillard
Éclairages Laurent Routhier
Assistance aux accessoires Gabrielle Doucet
Fabrication des accessoires Lucy Lopez Gomez
Aide à la fabrication des décors et  accessoires Sébastien Bolduc Pier-Olivier Cauchon, Geneviève Bournival, Élodie Beaulieu, Dianne Paquet, Lynn Mayrand, Centre R.I.R.E.
Régisseure Anne Palmondon
Régisseur technique Paul-William Picard-Dutil
Remerciements Les Cercles de Fermières Loretteville, Val-Bélair et St-Raphaël, les étudiantes immigrantes en francisation du Centre Louis-Jolliet et du Cégep de Sainte-Foy et leurs enseignantes, André Verreault, Grand Théâtre de Québec, Karkass, Recyc polytube / Daniel Carrier, Étendard / Claude Arsenault

Ce que la presse en dit...

Tout le parcours est une image poétique du monde, mais aussi une réflexion politique et sociale. Il appelle à réfléchir sur la vie, l’humain, la société… mais surtout, il se ressent, se vit.

Marrie E. Bathory

Monmontcalm.com, 29 mai 2017

Lieux de rencontres fascinants, humains, inusités, émouvants et qui bousculent, la nouvelle mouture du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...? est à nouveau une merveilleuse réussite.

Yves Leclerc

Le Journal de Québec, 29 mai 2017

Grandiosement kitsch, immensément vivant, renversant, surprenant, majestueusement esthétique, impressionniste, poétique : on multipliera les qualificatifs sans jamais s’approcher d’une description qui convient vraiment.

Sylvie Isabelle

Montheatre.qc.ca, 26 mai 2017

On a souvent navigué entre la beauté, l’étrangeté et l’effervescence, cette année l’ironie et une dimension sociale se sont incorporées au mélange qu’on traverse en noctambule, en voguant d’une étincelle à l’autre.

Josianne Desloges

JEU, Revue de théâtre, 26 mai 2017

Ensorcelé et ravi, on déambule au pays du temps suspendu.

Josianne Desloges

JEU, revue de théâtre, 25 mai 2015

Magique, étrange, féérique, acrobatique, ludique, l'expérience vous met des étoiles dans les yeux et vous donne des crépitements dans la poitrine. Un pur plaisir pour tous les sens.

Josianne Desloges

Le Soleil, 24 mai 2013

Plus qu’une fabuleuse idée, Où tu vas quand tu dors en marchant s’impose d’année en année comme un rite de passage qui abolit toute frontière entre la rue et la scène, l’intime et le social, soi et l’autre.

Sylvie Nicolas

Le Devoir, 29 mai 2012.

Peu importe le temps qu'il fera ce soir ou demain, habillez-vous chaudement car il faut ABSOLUMENT aller voir Où tu vas quand tu dors en marchant, en ayant les yeux, les oreilles et l'esprit grands ouverts.

Denise Martel

Le Journal de Québec, 27 mai 2011.

Il flottait dans l’atmosphère une humeur bon enfant, des fous rires, des éclats de voix, de l’étonnement et, surtout, du ravissement. Il s’agit d’une expérience absolument formidable qui nous permet d’envisager la cité d’une façon totalement différente! “Quel party!” comme disait un des participants. Ou plutôt, une nuit magique...

Éric Moreault

Le Soleil, 29 mai 2010

Remerciements

On a tout un festival pour vous

Activité satellite

Texte & Prétexte


Abonnez-vous à l'infolettre