Déjà ajouté à Mon Festival.

Mon festival

Mot de la direction artistique

« Rien n’est plus beau que d’être ensemble. »
Wajdi Mouawad, Incendies.

Le Carrefour international de théâtre tient cette année son 20e festival. Fondé en 1992, l’événement a d’abord été biennal avant de devenir annuel en 2008, ce qui explique que c’est la 20e manifestation d’un festival qui a maintenant 27 ans. Au fil de ses éditions, le Carrefour a développé des complicités très fortes tant avec ses publics qu’avec ses artistes invités : l’un ne va pas sans l’autre ! Il a présenté, certains à plusieurs reprises, parmi les plus grands noms des arts de la scène contemporaine, et il a aussi proposé des primeurs, des expériences, des audaces. Le 20e Carrefour marie encore une fois ces deux tendances, rassemblant de belles découvertes et de grandes retrouvailles. Dans un cas comme dans l’autre, ce sont toujours les choix du cœur, ce sont toujours des histoires d’amour.

Au programme cette année, donc, des créateurs au sommet de leur art et des nouveaux venus au talent fulgurant. Wajdi Mouawad, Joël Pommerat, Johann Le Guillerm, phares incandescents de la création contemporaine; le duo Yves Hunstad et Ève Bonfanti, un coup de foudre réciproque qui dure depuis le tout début (ils ont été du premier, du 5e et du 10e Carrefour); le flamboyant Mani Soleymanlou, qu’on adore absolument, le chaleureux Nassim Soleimanpour, qu’on adorera tout autant; Marc Béland, en tandem avec Alix Dufresne, aussi enflammés qu’engagés; Alice Pascual et Jon Lachlan Stewart, à la fois explosifs et ludiques; Stefan Kaegi du collectif Rimini Protokoll, étoiles du théâtre documentaire, Dominique Leclerc et Édith Patenaude, qui filent dans leur sillage; le trio Beddows-Fontaine-Ouellette, forces vives de la nature et de la culture. Ce sont tous des coups de cœur, ce sont toutes des histoires d’amour.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? célèbre ses 10 ans avec une incursion du côté de la rivière St-Charles, qui irrigue le cœur de notre ville depuis la nuit des temps… Installés de part et d’autre de ses deux rives, entre trois ponts et quatre quartiers, les cinq nouveaux tableaux de cette sixième mouture incarnent ou symbolisent un souhait que chacun des spectacles en salles contient aussi : tendre la main, jeter des passerelles, créer des liens. Entre les gens, entre les quartiers, entre les langues, les pays, les cultures, les religions, les communautés, les générations ; entre le théâtre et les autres arts, entre les spectateurs et les artistes. En filigrane, le thème de la métamorphose, comme une résolution, une volonté, un espoir de changement. Les chantiers/constructions artistiques, espace de découvertes, et les activités satellites, espace d’échanges, complètent joyeusement l’offre, sans oublier les soirées festives au Zinc, lieu de rendez-vous des festivaliers. Rien n’est plus beau que d’être ensemble.

Venez célébrer avec nous le 20e Carrefour ! Heureux festival à tous !

Marie Gignac

directrice artistique

On a tout un festival pour vous

Spectacle déambulatoire extérieur

Où tu vas quand tu dors en marchant…?

Chantier

Disgrâce


Abonnez-vous à l'infolettre