Spectacle déambulatoire extérieur

Où tu vas quand tu dors en marchant…?

Crédit photo : Stéphane Bourgeois

du 24 juin au 25 juillet*
du mercredi au dimanche
de 13 h à 21 h


jeu. 24 Juin
13h
ven. 25 Juin
13h
sam. 26 Juin
13h
dim. 27 Juin
13h
mer. 30 Juin
13h
jeu. 1er Juil
13h
ven. 2 Juil
13h
sam. 3 Juil
13h
dim. 4 Juil
13h
mer. 7 Juil
13h
jeu. 8 Juil
13h
ven. 9 Juil
13h
sam. 10 Juil
13h
dim. 11 Juil
13h
mer. 14 Juil
13h
jeu. 15 Juil
13h
ven. 16 Juil
13h
sam. 17 Juil
13h
dim. 18 Juil
13h
mer. 21 Juil
13h
jeu. 22 Juil
13h
ven. 23 Juil
13h
sam. 24 Juil
13h
dim. 25 Juil
13h

Prix régulier / Gratuit

Une création originale du Carrefour international de théâtre, présentée par la Ville de Québec

L’équipe du Carrefour international de théâtre est heureuse d’annoncer le retour du grand spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…? dans une édition repensée par les équipes ayant conçu et réalisé les tableaux de la cuvée 2019. Le parcours exceptionnellement transformé reprendra vie aux abords de la rivière Saint-Charles, mais notamment dans un périmètre plus étendu afin de respecter les consignes de la Santé publique.

Réalisée sous la coordination artistique d’Alexandre Fecteau, cette nouvelle version du spectacle déambulatoire s’installera sur plusieurs sites répartis dans l’axe de la rivière Saint-Charles, entre le pont Marie-de-l’Incarnation et le parc de l’Espace 400e, du 24 juin au 25 juillet, du mercredi au dimanche, entre 13 h et 21 h.

Plan du parcours en 2021
Afin d’assurer un meilleur accès aux sites et de faciliter le respect des mesures sanitaires, les sites seront beaucoup plus dispersés qu’à l’habitude. Les heures d’ouverture ont également été largement prolongées.

  • Pour consulter ou télécharger le plan Google Maps directement sur votre appareil.
    • L’Anse-à-Vaillant – Les Incomplètes
    • Terre promise – Maryse Lapierre et Maxime Beauregard-Martin
    • Où tu vas quand tu dors au Grand Marché…? – Jeux d’échelles (extraits de…) – Vano Hotton (accessible durant les heures d’ouverture du Grand Marché de Québec)
    • Du vivant fragile – Karine Ledoyen et Ludovic Fouquet

Dans le respect des exigences de la Santé publique et en l’absence d’interprètes en chair et en os dans les tableaux, le public sera invité à interagir différemment avec chacun des univers multidimensionnels du parcours. Ainsi, les installations extérieures offriront de multiples surprises aux visiteurs, certaines nécessitant parfois l’utilisation d’un téléphone intelligent ou d’un appareil mobile.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? est une production du Carrefour international de théâtre, présentée par la Ville de Québec et accessible à tous gratuitement!

Vous souhaitez venir avec votre chien? Le parcours a-t-il lieu lorsqu’il pleut? N’hésitez pas à consulter notre Foire aux questions.

5 tableaux à (re)découvrir

L’Anse-à-Vaillant – Les Incomplètes
Vieux-Port de Québec | Au parc de l’Espace 400e

Évoquant ici la dévitalisation dont furent victimes de nombreuses communautés à travers le Québec, la compagnie Les Incomplètes met en scène un village de pêche déserté, dont les traces fugaces de présence humaine ne sont plus que le faible écho d’un âge d’or disparu. Un hommage à la résilience des communautés, à leur mode de vie, à la beauté du littoral et à la puissance de la mer.

Conception Les Incomplètes
Conception décor et accessoires Dominique Giguère
Conception sonore Mériol Lehmann
Conception vidéo John Blouin
Intégration vidéo Keven Dubois
Photographie Charles-Frédérick Ouellet
Patine (décor) Julie Lévesque
Enregistrement sonore Simon Paradis
Cyanotype Claude Gagné
Colorisation Julie Pelletier
Images vidéo supplémentaires Josiane Roberge
Petites mains Marilou Bois, Danielle Boutin, Roxanne Lavallée, Marie McNicoll, Madeleine Oona Miljours
Assistance décor et accessoires Caroline Thibault
Construction décor Hugues Bernatchez, Pierre L’Heureux
Interprétation Frédérique Bradet, Colin Brassard, Laurent Brassard, Heidi Brown, Vincent Champoux, Éva Daigle, Érika Gagnon, Catherine Lessard, Jean-Sébastien Ouellette, Jack Robitaille, Mario Veillette, Liette Remon, Kevin Bélanger, Benoît Fortier, Paul Marchand
Régie Henri Louis Chalem

Extraits vidéo issus de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

  • L’histoire d’une ménagère et son gâteau. Jos Vaillancourt Inc, vers 1940.
  • Parade des barques. Service de Ciné-Photographie, 1947.
  • Blanchet, René. Québec – Trois-Pistoles, août 1939.
  • Blanchet, René. Scènes d’enfants, 1940-1941.
  • Côté, Guy-Jude. Les Québec d’Amérique: La mer mi-sel. Office du film du Québec; Ministère du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche, 1974.
  • Labrecque, Jean-Claude. Images de la Gaspésie. Office du film du Québec; Ministère du Tourisme; Office de développement de l’Est du Québec, 1972.
  • Proulx, Maurice. En pays pittoresque : Un documentaire sur la Gaspésie. Ministère de la Colonisation, 1938-1939.
  • Proulx, Maurice. Jeunesse rurale. Service de Ciné-Photographie, 1951.
  • Proulx, Maurice. La Gaspésie pittoresque. Service de Ciné-Photographie, 1957.
  • Proulx, Maurice. Le «Toubib», 1940.
  • Tessier, Albert. Femme forte, 1938.

Autres extraits

  • Huston, John. Moby Dick. Films Moulins, 1956, 115 minutes.
  • Low, Colin. The Children of Fogo Island. ONF, 1967, 17 minutes.
  • Roberge, Josiane. Cycle des pêcheurs. Les Incomplètes, 2018.

Terre promise – Maryse Lapierre et Maxime Beauregard-Martin
Vieux-Limoilou | Près du parc d’Iberville, sous le viaduc de l’autoroute Dufferin-Montmorency

Maryse Lapierre (comédienne et metteuse en scène) et Maxime Beauregard-Martin (comédien et auteur) convient à nouveau le public dans un campement insolite, que l’on retrouve maintenant installé sous des piliers d’autoroute, dernière oasis de couleur et de liberté pour les personnages marginaux qui l’habitent. Une invitation à célébrer la différence et la diversité.

Conception Maryse Lapierre & Maxime Beauregard-Martin
Conception décor Christian Fontaine
Assistance décor Laëtitia Mayer
Photographie Stéphane Bourgeois
Graphisme Patrick Marcoux
Consultant volet numérique Ulysse Ruel
Assistance aux costumes Vanessa Cadrin, Eveline Tanguay
Conception des costumes à la création Gabrielle Arsenault
Conception sonore Josué Beaucage
Interprétation Bertrand Alain, Aïcha Bastien-N’Diaye, Ariel Charest, Gaïa Cherrat Naghshi, Chantal Dupuis, Israël Gamache, Nicolas Gendron, Linda Laplante, Ariane Côté Lavoie, Jacques Lessard, Marc-Antoine Marceau, Anne-Marie Olivier, Mary-Lee Picknell, Monika Pilon, André Robillard, Maxime Robin, Maude Boutin St-Pierre, Nicola-Frank Vachon, Sarah Villeneuve-Desjardins
Régie Emilie Potvin, Laëtitia Mayer

-Installation terminée- L’embâcle des sans-soucis – Martin Bureau
Saint-Roch | Aux abords de la rivière Saint-Charles, sous l’autoroute Laurentienne (visible jusqu’au 4 juillet)

L’artiste multidisciplinaire Martin Bureau pose un regard critique sur notre insouciance collective de consommateurs boulimiques face aux enjeux environnementaux. Pendant que la planète flambe, la fête continue.

Conception Martin Bureau
Directeur de l’installation Ludovic Boney
Assistance à l’installation Martin Gagnon, Sylvain Hotte, Léo Rivest
Directeur technique de l’ingénierie Jean-François Lahos
Composition et performance musicale Érick d’Orion
Conception sonore Olivier Calvert
Conseil pour la composition Guillaume Cliche
Conception des costumes lors de la création Emilie Potvin
Ingénieur Louis Larouche
Réalisation et montage Émile Bureau
Consultant volet numérique Ulysse Ruel
Interprétation David Bouchard, Étienne d’Anjou, Mélissa Merlo, Nathalie Séguin
Arboriculteur Édouard Busque (Histoire d’arbres, Coop de travailleur)
Régie Noémie Percy

Jeux d’échelles (extraits de…) Vano Hotton
Saint-Roch | Au Grand Marché de Québec (du 8 juillet au 12 septembre)

Le scénographe Vano Hotton est un habitué du parcours. Jouant avec la notion d’échelle, il propose au public une excursion à la fois poétique et décalée à travers une dizaine d’icônes architecturales emblématiques de la ville de Québec.

Conception Vano Hotton
Assistance à la scénographie Janie Gagnon
Conseil artistique Patrick Caux
Conception sonore Miriane Rouillard
Dessins scénographiques et modélisation 3D 33 Degrés
Construction Marc-André Thibert-Dagenais
Main d’œuvre pour remise en forme Hugues Bernatchez, Ariane Bilodeau, Geneviève Bournival, Claudia Gendreau, Mélanie Robinson, Geneviève Tremblay, Amélie Trépanier, Conception Alain Gagné, Astuce décor inc.
Conseil pour la motorisation Tobie Horswill
Consultants pour le mécanisme du castelet Pierre Robitaille, Tobie Horswill
Réalisation des marionnettes du castelet Geneviève Tremblay
Confection du rideau du castelet Janie Gagnon
Graphisme Paul Laberge
Découpe numérique SDG Formes & Couleurs
Voix de la boîte à musique Roxane Bédard
Assemblage des lumières Nicolas Dostie, Félix Bernier Guimond
Régie Félix Bernier Guimond

Du vivant fragile – Karine Ledoyen et Ludovic Fouquet
Saint-Sauveur | À la placette de la Rivière-Sans-Bruit, près du pont Marie-de-l’Incarnation

Karine Ledoyen (chorégraphe) et Ludovic Fouquet (comédien et artiste visuel) signent un nouveau tableau inédit, au croisement de plusieurs disciplines. Délaissant la voute céleste qu’ils avaient suspendue au pont Lavigueur en 2019, le duo nous invite cette fois à diriger notre regard vers le sol sous nos pas, à la découverte des ruines partiellement enfouies d’une société futuriste, comme autant de capsules temporelles nous étant destinées. Un tableau à méditer au fil de son exploration.

Conception Karine Ledoyen et Ludovic Fouquet
Conception des costumes et maquillage Laurie Carrier
Aide aux costumes Marie McNicoll
Conception décor Karine Galarneau
Direction visuelle (tournage) Guylaine Petitclerc
Aide aux maquillages Marie McNicol
Petites mains Danielle Boutin, David Mendoza, Annie-Isabelle Paquet, Julie Pichette, Géraldine Rondeau
Conception sonore François Leclerc
Éclairage tournage Mathieu Huard, Mathias Maumont
Réalisation et caméra Eliot Laprise
Assistant à la réalisation et caméra Raphaël Posadas
Interprétation Olivier Arteau, Julia-Maude Cloutier, Odile Gagné-Roy, Érika Gagnon, Joanie Lehoux, Marie-Michèle Pharand, Guillaume Pepin, Fabien Piché, Raphaël Posadas, Léa Ratycz Légaré, Claudiane Ruelland
Régie Todd Picard

Les Kaluds souhaitent remercier ces humains du 21e siècle qui ont contribué à la découverte de ce fabuleux site archéologique Daphnée Tasia Bourdages-Athanassiou, Danielle Boutin, Nicole Darveau, Robert Faguy, Alain Gagné, Maïtée Lafontaine-Guilbert, David Medoza Hélaine, Madelaine Oona Miljours, Annie-Isabelle Paquet, Julie Pichette, Isabelle Pelletier, Mélanie Robinson, Géraldine Rondeau

Équipe du Carrefour international de théâtre

Coordonnateur artistique Alexandre Fecteau
Adjointe à la coordination artistique Caroline Martin
Directrice de production Marie-Josée Houde
Coordonnatrice de production Caroline Cloutier-Gallant
Directeur technique Pierre Gagné
Coordonnateur technique Jean-Félix Labrie
Assistante technique Maude Groleau
Conception éclairages Laurent Routhier
Coordonnatrice à la logistique et à l’accueil Karina Luzia-Desmarais
Adjointe à la logistique Aube Forest-Dion
Commissionnaire Karl-Patrice Dupuis

Remerciements
Robert Faguy, LANTISS, Ulysse Ruel

Où tu vas quand tu dors au Grand Marché…? | Du 8 juillet au 12 septembre

Dans le contexte d’une année marquée par la pandémie de COVID-19 le Carrefour a répondu à l’invitation de la Ville de Québec de tenter, par différents moyens, d’assurer la présence des arts et de la culture au cœur de la ville et de l’été 2021.

Cette exposition qui rassemble plusieurs des œuvres du tableau Jeux d’échelles du scénographe Vano Hotton (Où tu vas quand tu dors en marchant…? 2019 et 2021) a donc pour but de permettre à un maximum de visiteurs de découvrir le regard à la fois poétique et décalé que pose cet artiste sur cette ville qu’il habite et qu’il aime.

Avec la collaboration du Grand Marché, ces icônes architecturales emblématiques de Québec seront accessibles gratuitement ici jusqu’au 12 septembre.

– Heures d’ouverture –
Lundi au vendredi de 9 h à 18 h
Samedi et dimanche de 9 h à 17 h
*Consultez le site Internet du Grand Marché pour tout changement à l’horaire.

– À propos de Vano Hotton –
En 1998, le vaste monde du théâtre ouvre ses portes à Vano Hotton, jeune scénographe fraîchement sorti du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis, il collabore à titre de concepteur, d’accessoiriste ou de peintre scénique avec une multitude de compagnies théâtrales et artistiques dans la région de Québec et ailleurs dans le monde. Concepteur associé de très près au tableau Machineries créé par Pierre Robitaille pour Où tu vas quand tu dors en marchant…? en 2015 et 2016, il s’est vu confier la création de son propre tableau il y a deux ans. Jeux d’échelles a ainsi été créé en 2019 aux abords de la rivière Saint-Charles et repris en 2021 jusqu’au 4 juillet.

OÙ TU VAS QUAND TU DORS AU GRAND MARCHÉ…?
Conception des œuvres et de l’exposition Vano Hotton
Assistance à la scénographie Janie Gagnon
Construction Marc-André Thibert-Dagenais
Conseil pour la motorisation Tobie Horswill
Consultants pour le mécanisme du castelet Pierre Robitaille, Tobie Horswill
Conception des éclairages Laurent Routhier

ÉQUIPE DU CARREFOUR INTERNATIONAL DE THÉÂTRE
Direction de production Marie-Josée Houde
Direction et coordination technique Pierre Gagné et Jean-Félix Labrie
Coordonnatrice du projet Où tu vas quand tu dors au Grand Marché…? Karina Luzia-Desmarais
Conception de l’affichage et communications Audrey Pedneault et Patrick Marcoux
Direction générale Dominique Violette

Directives COVID-19

La distanciation physique de 2 mètres (6 pieds) s’adresse à tous les individus (participants, bénévoles et travailleurs) qui n’habitent pas sous le même toit et doit être maintenue en tout temps.

Le port du couvre-visage ou du masque est laissé à la discrétion des spectateurs, mais il est suggéré. Le port du couvre-visage ou du masque devient cependant obligatoire pour tous (participants, bénévoles et travailleurs) lorsque la distanciation physique de 2 mètres ne peut pas être respectée.

L’intégralité du spectacle se déroule à l’extérieur.

Évitez de vous présenter si vous manifestez des symptômes liés à la COVID-19; vous ou un proche êtes en attente d’un résultat d’un test; vous avez testé positif à la COVID-19 et n’avez pas complété votre période d’isolement.

À propos des équipes de conception

L’Anse-à-Vaillant – Les Incomplètes

Fondée en 2011 à Québec par Josiane Bernier, interprète et chorégraphe en danse contemporaine, Audrey Marchand et Laurence P. Lafaille, metteures en scène et comédiennes, Les Incomplètes est une compagnie de crésation théâtrale explorant les croisements entre arts vivants et arts visuels. La compagnie axe actuellement sa recherche autour de la petite enfance, un public qui, par sa liberté, remet en question les codes théâtraux. Elles ont créé trois spectacles pour les bébés (Édredon, EAUX et Les Matinées berçantes) et coproduit un spectacle pour les 4 ans et plus (Terrier) avec le Théâtre du Gros Mécano. Les quatre productions circulent sur les scènes nationales et internationales.

Elles ont également conçu cinq expositions en direction des tout-petits (Sentiers, Dehors / Dedans, Dans ma maison / Home sweet home), en collaboration avec le Musée national des beaux-arts du Québec, Les Berçantes, œuvres de mémoire, en collaboration avec Recto-Verso et Les Fêtes, en partenariat avec la PDA. En 2014 s’est entamé Le Cycle des Berceuses, un grand cycle de recherche-création multidisciplinaire et protéiforme, qui a notamment abouti à la création de Performances poétiques, un projet d’implantation d’images poétiques et performatives dans le paysage, et Les Matinées berçantes, une série de trois concerts électroacoustiques pour les bébés. En 2018, Les Incomplètes ont amorcé Le Cycle des pêcheurs, qui s’échelonnera jusqu’en 2023. Un nouveau spectacle pour la petite enfance est en cours de création.

Terre promise – Maryse Lapierre et Maxime Beauregard-Martin

Maryse Lapierre est comédienne et metteure en scène. Elle a étudié au Conservatoire d’art dramatique de Québec et depuis sa sortie en 2003, elle a joué dans une vingtaine de productions. On a pu la voir entre autres dans CHS, Show d’vaches au Bitch Club Paradise, Cyrano de Bergerac, La Cerisaie, Vertiges, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Jocaste Reine, Faire l’amour et Venir au monde.

Elle a mis en scène L’hiver dedans, son propre texte, gagnant de la bourse Première œuvre et sélectionné dans la catégorie du meilleur spectacle de la relève. Elle a également dirigé la pièce Hypo présentée à l’automne 2017 au théâtre Premier Acte pour laquelle elle a été mise en nomination pour la meilleure mise en scène aux Prix Théâtre 2018. Sur sa feuille de route on retrouve également la pièce Mme G. créée à Premier Acte en 2016 et reprise en janvier dernier au Théâtre La Bordée puis Extras et ordinaires présentée également à Premier Acte en avril 2018.

Finissant en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2013, Maxime Beauregard-Martin détient aussi une formation en journalisme de l’UQAM. C’est à cheval entre ces deux disciplines que s’est écrite Mme G., sa première pièce de théâtre qui s’est intéressée à un personnage mythique des nuits de la capitale. À Québec, il a joué dans Trick or Treat, Les marches du pouvoir, Un pied dans la bouche, et a participé avec enthousiasme aux créations de Mes enfants n’ont pas peur du noir, Sauver des vies, et d’une édition des Contes à passer le temps. Il a défendu les mots de Marc Favreau (et autres auteurs inspirés) avec le même plaisir dans L’Enfance de l’art à Montréal, puis un peu partout dans toute la province.

Il collabore aussi avec des compagnies jeune public, que ce soit dans La ville en rouge, pour le Gros Mécano, ou dans Tic tac et Tirez la langue, pour le Théâtre Parminou. Deux autres textes, Marathon et Hakim à Québec, sont en développement avec la compagnie qu’il dirige, On a tué la une! Maxime a participé comme interprète à quelques moutures de Où tu vas quand tu dors en marchant…?, et c’est avec une grande joie qu’il retrouve sa complice Maryse Lapierre pour la création d’un tableau cette année.

L’embâcle des sans-soucis – Martin Bureau

Artiste multidisciplinaire, Martin Bureau poursuit une démarche où se rencontrent l’art et de la géopolitique, oscillant entre la peinture, l’installation vidéo et le cinéma documentaire.

Ses projets l’ont ainsi mené sur les terres troubles de la Palestine, de l’Irlande du nord et à la frontière des États-Unis et du Mexique pour son dernier projet interdisciplinaire Les murs du désordre. Ses œuvres font partie de nombreuses collections particulières et publiques, dont l’Assemblée nationale du Québec et Loto-Québec. Ses projets ont été présentés dans divers lieux et contextes des arts visuels et du cinéma, dont Manif d’art de Québec, le MNBAQ, le Musée d’art contemporain Quinta Normal de Santiago au Chili, le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne à Paris, les festivals Raindance à Londres, Filmets à Badalona en Espagne, Festival de cinéma de la ville de Québec, Festival Regard à Saguenay ou encore au Chicago International Film Festival.

Jeux d’échelles – Vano Hotton

En 1998, le vaste monde du théâtre ouvre ses portes à Vano Hotton, jeune scénographe fraîchement sorti du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis, il collabore à titre de concepteur, d’accessoiriste ou de peintre scénique avec une multitude de compagnies théâtrales et artistiques dans la région de Québec et ailleurs dans le monde.

Tout au long de son parcours, son travail est remarqué des critiques et jurys. En 2013, il remporte pour la première fois le Prix Paul-Bussières grâce à la scénographie de la pièce Les chaises, présentée à La Bordée. Il est également nominé à ce prix en 2016 pour la scénographie de L’avare présentée au même théâtre. C’est respectivement en 2004 et 2010 qu’il est nominé au Prix Jacques-Pelletier grâce à la scénographie de Macbeth au Théâtre La Bordée et aux marionnettes de Cabaret Gainsbourg créées en tandem avec Pierre Robitaille. L’une de ses dernières créations l’amène à faire une première incursion dans l’univers du cirque en imaginant la scénographie du spectacle ambulant Truck Stop de la compagnie Machine de cirque.

Du vivant fragile – Karine Ledoyen et Ludovic Fouquet

Karine Ledoyen
Forte d’une quinzaine de productions, reconnue pour la pertinence de sa démarche créatrice et la profonde humanité qui émane de son œuvre, la chorégraphe et fondatrice de la compagnie Danse K par K Karine Ledoyen a une approche favorisant et questionnant le mélange de la danse à d’autres formes artistiques. Chacun de ses projets prend naissance dans la quête du dévoilement de la fragilité humaine sous toutes ses formes.

Sa dernière création De la glorieuse fragilité (2018) s’affirme comme une pièce maîtresse. Pour Karine Ledoyen, l’art et l’implication culturelle vont de pair : elle initie le concept Osez ! présenté sur différents quais du Québec et d’Europe entre 2002 et 2010, puis repris à Québec en 2017 lors de l’ouverture officielle de la Maison pour la danse. Elle collabore avec quelques figures du milieu théâtral québécois : Alexandre Fecteau, Daniel Danis, Anne-Marie Olivier, Gill Champagne, Kevin McCoy, Véronique Côté et Jean-Philippe Joubert. Innovantes, poétiques, les créations de Karine Ledoyen injectent une énergie vibrante et singulière dans le paysage de la danse contemporaine.

Ludovic Fouquet
Comédien, metteur en scène et artiste visuel, il est le fondateur de la compagnie songes mécaniques (Blois-France). Il crée des spectacles multimédias et des performances qui questionnent le rapport d’un corps à une image. Titulaire d’un doctorat autour de l’utilisation de la technologie chez Robert Lepage, il dirige des ateliers vidéoscéniques dans des universités, des écoles d’arts, de cirque ou conservatoires en France et au Québec.

Comme performeur, il collabore sur le spectacle Entrez, nous sommes ouverts (2016) et sur un spectacle de théâtre documentaire Hôtel-Dieu (2018) avec le collectif Nous sommes ici. Depuis 2018, il collabore avec la compagnie Code Universel sur Les Veillées, un film-spectacle créé chaque année dans un arrondissement de Québec. Avec Karine Ledoyen, il crée une performance dansée pour l’ouverture de l’exposition Marcel Barbeau (MNBAQ-2018).

En parallèle de son travail scénique, il développe une pratique de sérigraphie et de photographie. Il est membre du centre d’artiste Engramme, où il donne régulièrement des ateliers

Accessibilité universelle du parcours

Nous nous efforçons de rendre le spectacle aussi universellement accessible que possible.

Suite aux changements survenus depuis l’édition 2019 du parcours,  deux de nos sites sont devenus beaucoup plus difficiles à visiter pour les personnes à mobilité réduite (voir les détails par tableaux).

La piste cyclable (asphalte) et le sentier pédestre (terre battue, gravier) permettent de se déplacer d’un tableau à l’autre. L’étendue totale du parcours est de près de 8 km.

Les chiens d’assistance sont les bienvenus sur les sites.

Description des sites et du revêtement

  • L’Anse-à-Vaillant : terrain vague, terre compactée et pierre concassée. Peut devenir boueux lors de temps pluvieux. Aucune contrainte majeure.
  • Terre promise : terrain de grosse pierre concassée. Très difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite. Il sera possible de voir certaines installations depuis la piste cyclable, mais la majorité des œuvres ne seront pas visible.
  • Du vivant fragile : Point de vue surélevé sur le tableau depuis la piste cyclable (asphalte) et le sentier pédestre (gravier/asphalte). Le tableau étant installé dans une fosse de sable et accessible uniquement par un escalier bétonné, il sera difficilement possible d’y accéder et d’y circuler de près.

Participez à notre campagne de financement : Adoptez un flamant!

Adoptez un flamant, contribuez à changer sa vie… et la vôtre!
Le Carrefour international de théâtre est fier d’offrir une programmation annuelle à la fois riche et variée, tout en contribuant à la démocratisation de l’accès aux arts avec la production du spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant…?, une expérience unique à Québec et accessible à tous gratuitement.

Si vous croyez vous aussi au bien-fondé de notre mission, nous vous invitons à prendre part à notre campagne Adoptez un flamant!, une occasion ludique de participer à la hauteur de vos moyens au financement de notre événement dédié aux arts vivants. Il n’y a pas de trop petits dons, que de beaux gestes de solidarité!

En guise de clin d’œil et pour souligner de façon sympathique votre contribution, les dons de 35$ ou plus* permettront d’obtenir l’un des flamants roses qui ont peuplé le tableau Terre promise lors des éditions 2019 et 2021 du parcours Où tu vas quand tu dors en marchant…? Vous serez invité à venir récupérer votre compagnon à nos bureaux, lors de notre retour de vacances, à la fin de l’été 2021.

En vous remerciant de votre générosité!

Adoptez un flamant dès maintenant!

Remerciements

On a tout un festival pour vous

Spectacle

BOOM X

Activité satellite

Créer ensemble


Abonnez-vous à l'infolettre