Activité satellite

Mondes intérieurs / Inner Worlds

Au café-bar Le Zinc (Théâtre Périscope)

2h00

En anglais


ven. 3 Juin
12h

Prix régulier / Gratuit

Discussion autour de Not One of These People – en anglais

Animée par Andréane Roy, dramaturg avec Martin Crimp et Christian Lapointe

Rencontre avec l’auteur du spectacle et le metteur en scène / traducteur sur le travail de l’écriture dramatique.

Cette discussion est en marge de la présentation du spectacle
Not one of these people.

Présenté au Théâtre La Bordée du 1er au 3 juin.

 

EN SAVOIR PLUS SUR CE SPECTACLE

BIOGRAPHIES

Martin Crimp

Martin Crimp est née en 1956 and began writing for theatre in the 1980s. Ses pièces comprennent: When we have sufficiently tortured each other (2019), Men Asleep (2018), The Rest Will be Familiar To You From Cinema, (2013, élue meilleure pièce étrangère de l’année par le Theater heute d’Allemagne), In the Republic of Happiness (2012), Play House (2012), The City (2008), Fewer Emergencies (2005, recevant le Premio Ubu d’Italie), Cruel and Tender (2004, écrit pour le réalisateur Luc Bondy), Face to the Wall (2002), The Country (2000), Attempts on her Life (1997), The Treatment (1993 lauréat du prix John Whiting), Getting Attention (1992), No One Sees the Video (1991), Play with Repeats (1989), Dealing with Clair (1988) et Definitely the Bahamas (1987).

Ses traductions de pièces incluent Gross und Klein (2012) de Botho Strauss, Rhinoceros (2007) de Ionesco, The False Servant (2004) et The Triumph of Love (1999) de Marivaux, The Maids (1999) de Genet, The Chairs (1997) de Ionesco, Roberto Zucco (1997) de Koltès, une nouvelle version de The Seagull (2006) de Chekhov, et des adaptations de Cyrano de Bergerac (2019) d’Edmond Rostand et de The Misanthrope (1996) de Molière.

Son travail a été produit au Royaume-Uni par la Royal Shakespeare Company, le National Theatre, Almeida, Young Vic, Barbican, Théâtre de Complicité, l’Orange Tree et le Royal Court, et a été traduit dans de nombreuses langues et largement produit à l’étranger dans des salles dont le Piccolo Teatro, Milan, the Sala Beckett, Barcelona, le Vienna Festival, le Théâtre des Bouffes du Nord, le Théâtre de la Ville, Berlin’s Schaubühne, Deutsches Schauspielhaus Hamburg et au Festival d’Automne à Paris, qui a présenté quatre de ses œuvres lors de leur saison 2006, dont son premier texte pour l’opéra, Into the Little Hill, écrit par George Benjamin. Sa deuxième collaboration avec Benjamin, Written on Skin, a eu sa première mondiale au Festival d’Aix-en-Provence en 2012 et la troisième, Lessons in Love and Violence, a débuté au London’s Royal Opera House en 2018.

En 2020, il a reçu le prix de théâtre Nyssen-Bansemer.

Christian Lapointe

Né à l’Île d’Orléans en 1978, Christian Lapointe signe sa première mise en scène à Premier acte en 2001. Il a monté des textes de Peter Handke, Larry Tremblay, Fausto Paravidino, Villiers de L’Isle-Adam, Marguerite Duras, Claude Gauvreau, Mark Ravenhill, Maurice Maeterlinck, Mathieu Arsenault, Ivan Viripaev, Marcel Dubé, Yves Sauvageau, et William Butler Yeats.

En plus de mettre en scène les cinq pièces du Cycle de la disparition, écrites de sa main, il cocréer et joue dernièrement dans Titre(s) de travail et Portrait of restless narcissism-PORN. Au festival TransAmériques, en 2015, il créer Tout Artaud ?!, une lecture-performance de près de 70 heures sur l’œuvre d’Antonin Artaud qu’il donne lui-même. En 2019, il mène, avec l’Institut du Nouveau Monde et une dizaine d’organismes théâtraux, le vaste projet Constituons !, une mise à l’épreuve du théâtre comme agora populaire qui propose de doter le Québec d’une constitution entièrement écrite par des citoyens. Il dépose officiellement la Constitution citoyenne du Québec à l’Assemblée nationale le 29 mai de la même année.

Ses œuvres furent présentées à plusieurs reprises au Carrefour international de théâtre, au Festival TransAmériques, au Centre national des Arts, au Théâtre d’Aujourd’hui, à La Chapelle-Scène contemporaine, au Théâtre Prospero et au Théâtre Périscope.  En plus d’avoir foulées les planches du Théâtre du Nouveau Monde, du Théâtre du Trident, d’Espace GO, d’Espace libre, d’Usine-C, du Théâtre de Quat’sous et de la sélection officielle du Festival D’Avignon, son travail a aussi rayonné en Europe, en Australie et en Asie.

Tout en ayant travaillé une douzaine d’année sur l’œuvre de Martin Crimp avec des artistes en formation à l’École nationale de théâtre et à l’École supérieure de théâtre, il a signé, du même auteur, la traduction québécoise et la mise en scène de Dans la République du bonheur (2015), Le reste vous le connaissez par le cinéma (2018) et Quand nous nous serons suffisamment torturés (2022).

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) a décerné plusieurs prix à ses œuvres.

Il est le directeur artistique de Carte blanche, une compagnie de création de Québec.

On a tout un festival pour vous

Activité satellite

Équinoxe

Chantier

L’œil

Activité satellite

L’Artère à 20 ans!

Prix régulier / Gratuit

Abonnez-vous à l'infolettre

Prénom
Nom
Courriel