Sophie Cadieux, lors d’une résidence à l’Espace Go, s’est penchée sur l’œuvre de la provocante et prolifique écrivaine Nelly Arcan qui s’est enlevé la vie en 2009 à l’âge de 36 ans. Fragments choisis, six actrices, une danseuse, sept univers mis en scène avec audace par Marie Brassard (Peepshow, Carrefour 2016). La fureur de ce que je pense est une œuvre somptueuse, bouleversante et essentielle sur les paradoxes de la féminité. D’une grande actualité.

Ce que la presse en dit…

 « La fureur de ce que je pense : troublant et essentiel

La mise en scène sublime de Marie Brassard ressuscite la parole de l'auteure qui nous plonge dans les profondeurs de son âme. Les voix amplifiées par un système de micros charrient les mots de Nelly Arcan, bien accrochés à la musique d'Alexander MacSween, qui renforce notre impression d'être face à son spectre. De leurs cases vitrées, comme autant de cercueils ou de vitrines abritant mannequins ou putains, les filles sont prisonnières; comme Nelly Arcan l'était de son vivant. L'image est forte. Les comédiennes sont toutes meilleures les unes que les autres. »

- Jean Siag, La Presse, 11 avril 2013  

Crédits


Adaptation et mise en scène Marie Brassard    

Idéation et développement Sophie Cadieux

Avec Christine Beaulieu, Sophie Cadieux, Larissa Corriveau, Évelyne de la Chenelière, Johanne Haberlin, Julie Le Breton, Anne Thériault

Production Infrarouge (Montréal)