I – Invention du chauffage central en Nouvelle-France
II – Les chemins qui marchent
III – Le pain et le vin

Avec force, enthousiasme, et « un brin de mégalomanie », avouent-ils, les acolytes du Nouveau Théâtre Expérimental présentent L’Histoire révélée du Canada français. Périple courant sur quatre siècles, le projet prend la forme d’une trilogie qui, de la fondation de Québec en 1608 à la crise du verglas en 1998, raconte le Canada français.

Voyage échevelé – et décoiffant! – dans le passé, truffé d’anachronismes et de rencontres improbables, de fantaisie et d’ironie, le spectacle rend hommage au pays, à ceux qui l’ont construit, retraçant l’histoire à travers le quotidien, chaque partie abordant la même période, selon un angle différent. Après le retentissant succès des deux premières étapes à Montréal, créées en février 2012 et 2013, L’histoire révélée… est enfin présentée dans son intégralité.

Premier volet, Invention du chauffage central en Nouvelle-France se mesure à ce qui définit ce pays : le froid. Rigueurs du climat autant que sécheresse des cœurs, innovations pour s’adapter à l’hiver, fortes images qu’il fait naître se succèdent et peignent le tableau du « Pays des mots gelés », comme le décrit la légende.

La seconde étape, Les chemins qui marchent, emprunte le tracé sinueux des cours d’eau et rappelle l’importance, pour le Québec, des rivières et du grand fleuve qui le nourrissent, leur impact sur la vie des habitants et sur l’exploration du territoire.

La saga, enfin, culmine avec Le pain et le vin. Créé ce printemps, cet opus se penche sur notre rapport à la nourriture. Et avec un tel titre, revisite évidemment l’aventure d’évangélisation des Français en Nouvelle-France.

Consciente de la grande histoire, préoccupée surtout de celle que dessine le peuple, L’Histoire révélée… convoque sur scène figures connues (dont Champlain, Frontenac, Papineau, Miron), petites gens et nombreux Amérindiens, très présents dans le récit : leurs rencontres avec les Français, leurs légendes magnifiques, leur langue musicale.

Suite de tableaux aussi fluide qu’imprévisible, jeu énergique où une dizaine de comédiens incarnent près de 50 personnages par volet, comédie, chant, danse, lyrisme, envolées patriotiques : L’Histoire révélée… nous emporte dans un univers foisonnant. S’y reconnaît la signature du NTE, qu’appose ici le tandem Alexis Martin, auteur du texte, et Daniel Brière, metteur en scène : intelligence, engagement, esprit un brin rebelle, aussi inventif que critique.

L’Histoire révélée du Canada français : un bain d’histoire peu orthodoxe, surprenant, stimulant; un rempart ludique, érudit, plein d’humour contre l’oubli; une invitation à plonger, le temps d’une journée, dans les aventures peu banales d’un pays. Difficile de résister.

Galerie de photos/vidéos

Ce que la presse en dit…

Ici, enchaîne Brière, vous le savez, on fait du théâtre en nous amusant à en remettre les formes et le sens en question. Ce qui ne veut surtout pas dire qu'Alexis peut se permettre d'écrire n'importe quoi : vous verrez, il a déniché des trucs incroyables et de fabuleuses légendes indiennes autour de l'hiver. Mais les spectateurs seront d'abord frappés par le caractère ludique de la remise en question, comme toujours, et c'est précisément ce que nous souhaitons. » Le théâtre dans la joie! Dans le jeu.

Michel Bélair, Le Devoir, 4 février 2012.

Crédits


Texte Alexis Martin

Mise en scène Daniel Brière

Distribution Gary Boudreault, Benoît Drouin-Germain, Steve Laplante, Pierre-Antoine Lasnier, Alexis Martin, François Papineau, Dominique Pétin, Carl Poliquin, Danielle Proulx, Marie-Ève Trudel

Scénographie Michel Ostaszewski

Costumes Judy Jonker

Musique originale et conception sonore Anthony Rozankovic

Lumière Nicolas Descôteaux

Vidéo Yves Labelle

Direction de production Judith Saint-Pierre

Direction technique Hugo Hamel

Régie Colette Drouin

Coproduction Festival TransAmériques (Montréal)

Production Nouveau Théâtre Expérimental

Également présenté au Festival TransAmériques (FTA).