C’est un lien intense, indéfectible qui se crée entre artistes du cirque. La confiance de l’un, la responsabilité de l’autre, le risque partagé en font une relation unique, profonde. Au-delà du sentiment, l’amitié devient engagement physique : présence, confiance, abandon, ici, sont plus que de simples mots. C’est de cet attachement entre les êtres, de sa constance dont témoigne avec force Acrobates, entre cirque, danse et théâtre.

Au coeur de ce spectacle, il y a une grande amitié : avec Fabrice Champion, trapéziste devenu tétraplégique à la suite d’un accident survenu en répétition. Il y a aussi une perte : Champion, alors qu’il préparait un retour en piste avec le spectacle Nos limites, meurt tragiquement en 2011.

Ses amis - les deux jeunes acrobates, Stéphane Ricordel, ancien trapéziste et metteur en scène, et Olivier Meyrou, qui a suivi Champion avec sa caméra pendant ses années de réhabilitation - font de cette expérience difficile un spectacle au souffle puissant, empreint de tendresse et d’affection pour l’absent. Images du film, trame sonore, mouvements acrobatiques se conjuguent pour créer avec pudeur un hommage qui éblouit, transporte et émeut, transformant la douleur en célébration de l’amitié. Parcours du deuil à la renaissance, passage du vertige de l’absence à l’explosion de la vie, Acrobates est une ode poignante et lumineuse, portée par la grâce aérienne, l’audace du geste, l’émotion chaleureuse. Non seulement les artistes lancent-ils un défi au vide - perte de l’ami ou appel de la gravité -, mais par la passion, l’énergie incandescente, la joie de l’envol, ils en triomphent.

 

Galerie de photos/vidéos

Ce que la presse en dit…

« Le spectacle raconte une histoire de deuil devenue une ode à la vie.»
Stéphane Ricordel

« Acrobates dresse un espace mouvant et flexible comme la mémoire.»
Rosita Boisseau, Le Monde

« Les chemins buissonniers de ces deux virtuoses qui pensent et incarnent si simplement, si humblement
leur art nous auront fait traverser en peu de temps bien bien des mondes. À croire que l'acrobatie est un art de vivre. Ou une philosophie.»
Télérama

« Stéphane Ricordel et Olivier Meyrou signent une ode à la vie et à l’amitié portée par le langage de l’acrobatie et des images.»
Gwénola David, La Terrasse

« Mais ce n'est pas une oeuvre sombre, bien au contraire. II met en avant la joie de vivre de ces deux interprètes. Ils sont porteurs d'espoir et pleins de vitalité. C'est une ouverture sur l'avenir.»
Sud-Ouest



Crédits


Mise en scène Stéphane Ricordel

Dramaturgie et images Olivier Meyrou

Avec Alexandre Fournier,  Matias Pilet

Musique François-Eudes Chanfrault

Création sonore Sébastien Savine

Scénographie & construction Arteoh, Side-up concept, Stéphane Ricordel

Création éclairage et  vidéo Joris Mathieu, Loïc Bontems, Nicolas Boudier

Monteuse Amrita David

Régie générale Simon André

Régie lumière Amandine Galodé

Régie son et vidéo Tom Menigault


Production
Théâtre le Monfort Paris

Coproduction Théâtre de la Ville, Théâtre Vidy, L’Agora/ PN AC de Boulazac, Cirque-Théâtre d’Elbeuf/centre des arts du cirque de Haute-Normandie, L’Hippodrome/Scène Nationale de Douai, Le Nouveau Relax/Chaumont

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, de la DRAC Ile de France (aide à la production dramatique), de l’Académie Fratellini et de la Fondation BNP Paribas

Projet soutenu dans le cadre de l’opération FRIMAS lancée par l’Institut français et le Consulat Général de France à Québec en 2014.