Deux rendez-vous incontournables au Carrefour 2017!

L’équipe du Carrefour international de théâtre annonce aujourd’hui la venue de deux œuvres magistrales qui seront du 18e festival : Des arbres à abattre (Wycinka Holzfällen) du grand maître polonais Krystian Lupa et La fureur de ce que je pense, une proposition bouleversante d’après l’œuvre de Nelly Arcan, une idée de Sophie Cadieux dans une mise en scène de Marie Brassard.

Des arbres à abattre (Wycinka Holzfällen) – le dimanche 28 mai, salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec

Le metteur en scène de renommée internationale Krystian Lupa marquera son tout premier passage en Amérique du Nord en présentant Des arbres à abattre (Wycinka Holzfällen), une adaptation scénique du texte de l’auteur autrichien Thomas Bernhard, avec qui Lupa entretient une relation privilégiée pour avoir transposé au théâtre plus de sept de ses oeuvres. On y dépeint une soirée au sein de la bourgeoisie artistique et intellectuelle viennoise, qui se révèle une critique vitriolique de la société. Le spectacle a été reconnu comme le triomphe du Festival d’Avignon 2015.

« Déjà, il y a plus de dix ans, avec Brigitte Haentjens, alors codirectrice artistique du festival, nous rêvions d’accueillir Lupa au Carrefour. Le voici enfin, avec le plus grand et le plus achevé de ses spectacles. D’une intelligence, d’une vérité et d’une liberté redoutables, infiniment sensible et férocement drôle. Un des plus beaux spectacles que j’ai vu de ma vie », de révéler Marie Gignac, directrice artistique du Carrefour international de théâtre.

La fureur de ce que je pense – le mercredi 31 mai à la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec   

Sophie Cadieux, lors d’une résidence à l’Espace Go, s’est penchée sur l’œuvre de la provocante et prolifique écrivaine Nelly Arcan qui s’est enlevé la vie en 2009 à l’âge de 36 ans. Fragments choisis, six actrices, une danseuse, sept univers mis en scène avec audace par Marie Brassard (Peepshow, Carrefour 2016). La fureur de ce que je pense est une œuvre somptueuse, bouleversante et essentielle sur les paradoxes de la féminité. D’une grande actualité.

« J’avais eu un immense coup de cœur pour ce spectacle absolument sublime lors de sa création en 2013. Le Carrefour devait le présenter en 2014 mais pour diverses raisons, les producteurs avaient dû renoncer au projet. C’est avec une joie démultipliée que nous participons à sa re-création au printemps, en compagnie du Théâtre français du CNA et du FTA. L’émotion et l’admiration que cette œuvre a suscitées en moi sont toujours très fortes et très vivantes, et j’ai très hâte de les partager avec les publics de Québec. » a ajouté Marie Gignac.

En collaboration avec le Festival TransAmériques
Le Carrefour est heureux de présenter ces spectacles en collaboration avec le Festival TransAmériques (FTA). Des arbres à abattre sera présenté au FTA les 2 et 3 juin, au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts et La fureur de ce que je pense sera présenté du 3 au 6 juin à l’Usine C.

Prochains rendez-vous
Le 18e Carrefour international de théâtre se déroulera du 25 mai au 10 juin 2017. Toute la programmation sera dévoilée le mardi 18 avril prochain. Les billets et les abonnements seront en vente le jeudi 20 avril. Dès maintenant, il est possible de réserver pour les groupes et les soirées corporatives.

Où tu vas quand tu dors en marchant…? est de retour cette année avec un tout nouveau spectacle coordonné par le metteur en scène Alexandre Fecteau. Les nouveaux lieux et les artistes concepteurs seront dévoilés le jeudi 16 mars.

La directrice artistique, Marie Gignac, et la directrice générale, Dominique Violette, ainsi que toute l’équipe du festival sont fières d’œuvrer à Québec pour faire découvrir à ses publics le meilleur de la création théâtrale nationale et internationale!